Flash

Bouachrine fouillé, l’Administration pénitentiaire clarifie

Par L'Economiste| Le 04/03/2018 - 15:09 | Partager
Bouachrine fouillé, l’Administration pénitentiaire clarifie

L’affaire Taoufik Bouachrine continue de faire parler. Ce samedi, l’Administration pénitentiaire (DGAPR) a fait une mise au point au sujet de la fouille en prison du directeur d’Akhbar Al Yaoum, assurant qu’il s’agit d’"une mesure qui s'applique à l'ensemble des prisonniers avant n'importe quels activité ou déplacement".

La DGAPR répond ainsi à l’un des avocats de Bouachrine. "Le fait de ne pas procéder à cette fouille constitue une violation par les fonctionnaires de leur devoir professionnel", assure-t-elle, ajoutant que les fonctionnaires doivent toutefois préserver la dignité des prisonniers.

Par ailleurs, la direction de la prison d’Ain Borja a démenti les allégations du mis en cause concernant le refus de la signature de certains documents" par la DGAPR. Elle affirme que les contrôles de rigueur ont permis la découverte de deux documents "ne figurant pas sur la liste des pièces dont la signature a été autorisée par le parquet, ce qui a impliqué leur retrait".

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc