×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Audio: Le procès de Hamieddine reporté au 11 février 2020

    Par L'Economiste| Le 03/12/2019 - 14:53 | Partager
    Audio: Le procès de Hamieddine reporté au 11 février 2020

    Audience rapide d’Abdelali Hamieddine, ce mardi, à la Cour d’appel de Fès. Ordonnance a été, en effet, donnée au leader Pjidiste pour une nouvelle comparution le 11 février 2020. En attendant, le procès de ce mardi s’est déroulé sous haute surveillance.

    Déclaration de Slimane El Amrani,  Vice-Secrétaire général du PJD

    Poursuivi pour meurtre avec préméditation, Hamieddine est arrivé au tribunal en compagnie de ses proches et avocats. Parmi ces derniers Slimane El Amrani, 1er vice-président du PJD, Abdellah Bouanou, maire de Meknès, et Abdessamad El Idrissi, avocat. La famille et les camarades de Benaissa Aït El Jid, l’étudiant de gauche assassiné en 1993, ont qualifié Hamieddine de "terroriste qui mérite la prison".

    À l’intérieur de la Cour, Mohamed Lahya, juge principal de cette affaire, a accepté la requête de Me Abderrahime Ababou, bâtonnier, avocat de la famille Aït El Jid, demandant le report du dossier afin de nommer un nouveau coordinateur de la défense en remplacement de Me Jaouad Touimi Benjelloun, décédé la semaine dernière. À la sortie du Tribunal, Slimane El Amrani a qualifié ce procès d’injuste du fait que le principal accusé avait été déjà jugé dans ce même dossier. "Le PJD continuera d’épauler Hamieddine dans cette affaire et nous avons confiance dans notre justice qui rétablira certainement les choses dans le bon sens", a noté l’adjoint de Saâd-Eddine El Othmani.

    Pour leur part, les avocats de la famille Aït El Jid sont unanimement convaincus que Hamieddine sera condamné.

    Abderrahime Ababou, bâtonnier au barreau de Fès et avocat de la famille Aït El Jid.

    Y.S.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc