×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Affaire Talsint : La justice US confirme l’annulation d’un jugement marocain

    Par L'Economiste| Le 18/08/2019 - 21:54 | Partager
    Affaire Talsint : La justice US confirme l’annulation d’un jugement marocain

    Du nouveau dans l’affaire de la fausse découverte pétrole de Talsint. L’homme d’affaires américain John Paul DeJoria, condamné à payer 123 millions de dollars après un jugement au Maroc, s’en sort encore en justice. En effet, la Cour d’appel des États-Unis pour le Cinquième circuit a confirmé l’annulation de ce jugement, estimant que Dejoria ne doit payer pas les 123 millions de dollars à la joint-venture Maghreb Petroleum Exploration (MPE) et Mideast Fund for Morocco Limited). L’homme d’affaires avait été impliqué dans un scandale de fausse découverte de pétrole. En 1999, avec son partenaire commercial, il avait lancé Lone Star Energy Corp. au Maroc, dans l’espoir de découvrir des réserves de pétrole qui rendraient le Royaume autosuffisant pendant 30 ans. Finalement, pas de pétrole. DeJoria a perdu sa place au conseil d'administration et la société l'a poursuivi.

    D’après Law.com, DeJoria a gagné en appel au Texas sur la base d'une loi datant 2017 "pour laquelle il avait exercé des pressions". En effet, le Texas a modifié la loi de reconnaissance de jugement des juridictions étrangères en 2017 afin de garantir que les jugements étrangers obtenus en violation des droits de la défense d'une personne ne puissent être exécutés devant les tribunaux du Texas, explique le cabinet BaketBotts qui a défendu DeJoria.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc