×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Affaire CDG-CGI : Le "dernier mot" aujourd'hui

Par L'Economiste| Le 10/12/2019 - 11:12 | Partager
Affaire CDG-CGI : Le "dernier mot" aujourd

La Cour d'appel de Fès rouvre le procès de Madinat Badis d'Al Houceima ce mardi 10 décembre. Ainsi, l’affaire CDG-CGI qui traîne depuis 5 ans devant la Cour d’appel de Fès est sur le point d’être jugée. C’est ce qui ressort de la dernière audience, du 29 octobre, durant laquelle les avocats avaient unanimement rejeté toutes les accusations (dilapidation de deniers publics, faux et usage de faux et constitution de bande criminelle).

Poursuivis dans ce dossier, l’ex-DG de la Caisse de dépôt et gestion (CDG), Anas Houir Alami, l’ex-DG de la Compagnie générale immobilière (CGI), Mohamed Ali Ghannam, ainsi que 25 autres accusés comparaîtront, ce mardi à midi, pour la 17e fois devant la Cour d’appel de Fès. En attendant, leurs avocats ne cessent de clamer l’innocence de tous les accusés.

Pour Me Abdellatif Ouahbi, avocat de Anas Alami, Ali Ghannam et Othmane Hannaoui, « le juge d’instruction a omis de prendre en considération le fait qu’il s’agisse d’une entreprise privée cotée en bourse et non d’un établissement public». Toutefois, selon l’avocat, «l’affaire, amplifiée par les médias, a entaché l’image de hauts cadres, des salariés et non des fonctionnaires d’État, dévoués pour la réussite de l’entreprise». Affaire à suivre...

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc