×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    Flamme

    Par L'Economiste| Edition N°:2833 Le 04/08/2008 | Partager

    Chaque été, de plus en plus de festivals à travers le Maroc, de plus en plus de tournées, de concerts... Le cru de cette année aura été particulièrement exceptionnel tant par le casting que par la logistique, avec un souci notoire de professionnalisme. Même le public semble s’être acclimaté à la nouvelle donne. Et lorsque des incidents ont défrayé la chronique, comme pour l’empoignade entre sécuritaires à Mawazine à Rabat (festival remarquablement organisé soit dit en passant), ils sont plus à mettre à l’actif de comportements féodaux que de débordements. A voir ces milliers de Marocains faire le déplacement pour rejoindre des scènes, des chapiteaux, aménagés parfois sur des terrains vagues, y compris dans des quartiers populaires, on se doute bien que quelque chose est en train de changer. Ce qui est intéressant à observer à l’issue de ces manifestations, ce n’est pas tellement le côté festif, mais plutôt les expériences sociales dont elles sont l’émanation. Il faut du coup analyser les facteurs économiques, sociaux et culturels qui ont favorisé cette éclosion. Ces manifestations racontent incontestablement les transformations de notre société. Elles cimentent les sentiments de citoyenneté, d’appartenance au pays… comme elles fauchent l’herbe sous les pieds des extrémistes de tout bord qui n’en démordent pas pour restreindre nos espaces de liberté. Un pays qui fait la fête est un pays qui ne doute pas. Il faut entretenir cette flamme. Mohamed BENABID

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc