×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
L'Edito

Déconnecté

Par L'Economiste| Edition N°:4116 Le 19/09/2013 | Partager

C'est un anachronisme que de parler encore une fois du nécessaire sursaut de la compétitivité. A ce titre, il est fort heureux de constater que les opérateurs marocains se sont émancipés du tabou coût de la main-d’œuvre, brandi pendant des années comme le premier avantage comparatif du Maroc. Il n’y a pas si longtemps, la simple évocation d’une intensification de la concurrence sur ce facteur suffisait pour donner des sueurs froides aux industriels. De toutes les manières, il est pratiquement impossible de rivaliser avec la suprématie, parfois suspecte, de champions comme la Chine et d’autres pays asiatiques.
Les opérateurs marocains sont dans l’ensemble assez pragmatiques et lucides quant aux impératifs de la globalisation. Les chaînes de production sont de plus en plus éclatées dans le monde et c’est une donne avec laquelle tous doivent composer. Pour en donner un aperçu, il suffit de rappeler qu’au niveau mondial le contenu en importations des exportations a pratiquement doublé au cours de ces 20 dernières années.
En réalité, la globalisation des échanges et des informations suppose une nouvelle manière de s’organiser. Les entreprises marocaines n’ont pas peur de la concurrence. Ce qu’elles redoutent avant tout c’est de perdre des marchés sur des facteurs étrangers à la qualité des produits… C’est là où les besoins d’accompagnement  se font ressentir. Or avec un PJD au pouvoir, déconnecté du monde des affaires, ces entreprises ont l’impression d’être livrées à elles-mêmes...

 

Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc