×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Edition N° 354 | Le 12/10/1998
Par sa plus Haute Voix, le Maroc a décidé de se mettre à jour sur le dossier des droits de l'Homme. La nouvelle Constitution l'y engage de la manière la plus formelle et tout le cheminement politique de ces dernières années s'inscrit dans cette logique. Cependant, dans toute situation de mutation, il est évident que nous vivons actuellement une mutation profonde, il faut solder le passif...
Edition N° 352 | Le 08/10/1998
A la grève! Ce sont les marins pêcheurs qui lancent cet appel. L'un de leurs motifs est le Code du Travail...que le pays n'a pas. Et surprise, ils n'en réclament pas un pour défendre leurs droits comme tous les ouvriers du monde. Ils veulent que le gouvernement retire son projet. Des propositions ont été adressées pour avis à la CGEM, qui a vite fait de se réunir avec la CDT pour avis. Ce projet...
Edition N° 350 | Le 06/10/1998
Tremblez bureaucrates, casseurs de projets! Le gouvernement va sévir. Il prépare une circulaire pour enquêter sur les investissements avortés, victimes de fonctionnaires négligents ou véreux. Et il sanctionnera. C'est M. Lahlimi, vice-Premier ministre de fait, qui annonce cette mesure de choc, qu'appréciera le milieu des affaires. Celui-ci vit entre le discours des politiques, encourageant l'...
Edition N° 349 | Le 05/10/1998
A Paris, M. Abderrahman Youssoufi n'a pas totalement échoué, mais n'a pas vraiment réussi à faire passer dans les accords son idée de traitement politique de la dette: montants relativement faibles, alors qu'il a fallu mélanger des méthodes pour y arriver; pas de procédés nouveaux... La couleur rose tendre, commune aux deux gouvernements marocain et français, n'y est pour rien. C'est l'...
Edition N° 347 | Le 24/09/1998
L'affaire du sit-in des diplômés chômeurs et surtout sa conclusion heureuse est symptomatique d'une approche politique au Maroc. En effet, il faut décomposer l'affaire en trois volets: Premier volet: Depuis le début des années 90, le chômage commence à se développer parmi les jeunes diplômés. L'opposition, s'empare alors de l'affaire, encadre ces jeunes, soutient leurs revendications et contribue...
Edition N° 346 | Le 17/09/1998
Dans le processus de modernisation que le Maroc mène, le contrôle du bon usage des deniers publics est un élément déterminant. La réforme de l'Administration et de ses méthodes de travail est certes importante, la lutte contre la corruption doit être menée sans relâche et elle est fondamentale. Mais le bon usage des deniers publics est le b a ba de la rationalisation. La Cour des Comptes, qui...
Edition N° 344 | Le 03/09/1998
Il aura fallu au Parlement plus de trois mois pour adopter la Loi de Finances. C'est trop, surtout si l'on considère que le gouvernement dispose d'une majorité confortable et qu'en définitive, le retard excessif est dû essentiellement au fonctionnement poussif d'une machine devenue trop lourde. Le Budget est par nature annuel, il est anormal que le gouvernement et le Parlement consacrent trois...
Edition N° 343 | Le 13/08/1998
C'est quasiment dans l'indifférence que la Loi de Finances 1998/99 est adoptée par la première Chambre. Il faut dire que le Parlement ne se presse pas et prend son temps. Le gouvernement, pour sa part, n'a aucune raison de hâter le mouvement, car le constituant dans sa sagesse a prévu qu'en cas de retard dans l'adoption du Budget, l'exécutif peut mettre en application le projet de Loi de Finances...
Edition N° 342 | Le 06/08/1998
L'Égypte a lancé un appel d'offres pour privatiser une partie de ses Douanes. Ce pays, avec qui nous avons un accord de libre-échange, n'a pas hésité à franchir là un puissant tabou politique et psychologique. On se demande si le Maroc ne devrait pas en faire autant. En effet, le compte rendu de l'enquête réalisée par L'Economiste au port et à l'aéroport de Casablanca laisse bien dubitatif sur l'...
Edition N° 341 | Le 30/07/1998
Dans les rapports du FMI, dans les stratégies des multinationales, l'économie marocaine n'existe pas en tant que telle. Ce n'est qu'un élément d'un ensemble, appelé MENA, Middle East and North Africa, car les opérateurs de l'économie mondialisée ne raisonnent qu'en termes de région. La réunion du Comité Al-Qods montre l'attachement économique mais aussi affectif et politique à cette région. Tout...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc