×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Edition N° 4960 | Le 14/02/2017
Même si le délai de préparation des doctorats n’est que rarement respecté par les étudiants, les chiffres de 2014-2015 (les derniers disponibles au ministère de l’Enseignement supérieur) permettent de donner une idée sur les disciplines en manque de docteurs. Médecine dentaire, traduction, commerce & gestion, sciences de l’éducation, enseignement originel et sciences de l’ingénieur...
Edition N° 4960 | Le 14/02/2017
Les jeunes ont-ils réellement perdu leur obsession pour le public? Selon la dernière enquête du cabinet Rekrute.com sur «l’entreprise idéale pour les jeunes», menée auprès de 5.236 sondés (dont 81% ont moins de 35 ans), uniquement 15% confient souhaiter travailler dans le public. Le constat est étonnant, sachant que près de 60% des candidats au baccalauréat ont déclaré vouloir travailler...
Edition N° 4959 | Le 13/02/2017
Près de 1,7 million de jeunes de 15 à 24 ans sont dans l’oisiveté la plus totale. Les jeunes femmes sont beaucoup plus nombreuses à être dans cette situation (plus de 1,3 million contre 366.000 jeunes hommes) Les chiffres du HCP sur la qualité de l’emploi sont déprimants. C’est la première fois que le département d’Ahmed Lahlimi publie des données aussi détaillées sur cet aspect. Il n’a, en...
Edition N° 4955 | Le 07/02/2017
Le taux d’emploi des Marocains âgés de 25 à 35 ans est clairement en dessous de la moyenne des pays émergents. «Même dans les pays ayant récemment subi une crise économique majeure, comme l’Espagne, le Portugal ou la Grèce, les taux d’emploi des jeunes sont plus élevés qu’au Maroc, qui se situe, lui, dans une conjoncture économique normale», fait remarquer l’économiste principal Maroc de la...
Edition N° 4955 | Le 07/02/2017
Jean-Pierre Chauffour, économiste principal Maroc de la Banque mondiale: «Moins de la moitié de la population marocaine en âge de travailler contribue actuellement à la création de richesse» (Ph. L’Economiste) - L’Economiste: Pour quelles raisons, selon vous, la croissance marocaine génère-t-elle beaucoup moins d’emplois qu’avant? - Jean-Pierre Chauffour: La baisse tendancielle du contenu en...
Edition N° 4955 | Le 07/02/2017
En 2007, la croissance enregistrée de 2,7% a permis de créer 128.000 emplois nets, soit 47.407 par point du PIB. En 2015, même avec 4,5% de croissance, seulement 33.000 postes ont été générés, soit 7.333 par point du PIB. La situation la plus critique a été notée en 2012. Une année pour le moins difficile, marquée par des conditions climatiques défavorables, un ralentissement de la demande...
Edition N° 4955 | Le 07/02/2017
Au total, 666 élèves sont concernés par la fermeture du groupe turc Mohammed Al Fatih à Casablanca, 430 à El Jadida, 1.185 à Tanger-Tétouan et 229 à Fès. Tous ont manifesté leur colère après la décision du ministère de l’Intérieur. Les parents ont déposé un recours en justice pour annuler l’interdiction, sans succès (Ph. Jarfi) Les 2.513 élèves des 8 écoles du groupe turc, Mohammed Al...
Edition N° 4951 | Le 01/02/2017
La procédure de reconnaissance est aujourd’hui la seule voie pour les écoles et universités privées de décrocher l’équivalence de leurs diplômes. La nouvelle agence facturera l’examen des candidatures entre 70.000 et 100.000 DH Attendue depuis près de 16 ans, l’Agence nationale d’évaluation et d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (ANEAQ) mène...
Edition N° 4950 | Le 31/01/2017
Seules les enquêtes internationales sur les acquis des élèves, comme TIMSS, PIRLS et PISA, permettent d’évaluer l’efficience et la qualité des systèmes d’enseignement. Jusqu’à présent, les résultats des élèves marocains sont catastrophiques, malgré une légère amélioration en 2015 dans TIMSS La réforme de l’école publique est un chantier pour le moins complexe, dont les résultats ne seront...
Edition N° 4943 | Le 20/01/2017
Le Maroc a certes dépensé des sommes considérables dans l’enseignement et amélioré le taux net de scolarisation, mais en parallèle, la qualité du système ne cesse de se dégrader. En témoignent les scores obtenus par les écoliers dans les classements TIMSS et PIRLS, qui ont baissé entre 2003 et 2011 (Source: Unesco) Le capital humain fait partie des principales composantes du capital...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]economiste.com
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc