×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Edition N° 4905 | Le 25/11/2016
    Pour l’actuelle campagne, le ministère des Finances table sur une croissance de près de 12% de la valeur ajoutée agricole. Elle devrait résulter des céréales, de l’arboriculture fruitière, l’élevage et du maraîchage. La céréaliculture devrait retrouver sa part de 20% de valeur ajoutée globale du secteur agricole après avoir plongé à 7,3% la saison dernière. Une situation qui a été fortement...
    Edition N° 4904 | Le 24/11/2016
    Surprenant! Le ministère de l’Agriculture vient de lancer un avis d’appel d’offres pour la réalisation d’une étude pour «l’élaboration d’un schéma d’implantation des marchés à bestiaux et d’abattoirs». C’est à croire que la réforme annoncée et décalée à plusieurs reprises serait purement et simplement abandonnée. Et donc le compteur sera remis à zéro. D’autant plus que ce type d’étude a...
    Edition N° 4903 | Le 23/11/2016
    Régime turbo pour le renforcement de la coopération Sud-Sud. Elle est axée sur une vision royale et un projet concret, s’accordent à dire de nombreux observateurs. A ce titre, le Maroc apporte son expertise, son savoir-faire et son dynamisme. Pour preuve, les conventions et accords signés avec les pays visités par le Souverain et la délégation qui l’accompagne. A Madagascar, seconde étape après l...
    Edition N° 4902 | Le 22/11/2016
    Selon les données de Coface crédit, Madagascar dispose d’importantes réserves minérales (pierres précieuses, nickel, cobalt) et pétrolières. De même que le pays recèle d’énormes potentiels agricole et touristique, mais mal exploités pour l’heure.  Au chapitre des points faibles, le pays affiche une instabilité politique persistante et la pauvreté touche les ¾ de la population Madagscar mise...
    Edition N° 4900 | Le 17/11/2016
    Depuis l’indépendance, l’agriculture s’érigeait au rang de priorité. L’élevage, le sucre, les oléagineux ainsi que le blé tendre ont fait l’objet de plans spécifiques mais sans résultats tangibles. Faute de vision globale assortie de financements adaptés, ces plans sont restés sur papier. L’élan d’investissement a été réellement libéré avec le lancement en 2008 du plan Maroc Vert. Depuis,...
    Edition N° 4900 | Le 17/11/2016
    Le barrage Al Massira est le 2e grand ouvrage du pays après Al Wahda. D’une réserve théorique de 2,6 milliards de m3 et d’une hauteur de 133 mètres, il a été construit en 1975 dans la région de Chaouia-Ourdigha. Ses eaux irriguent également une partie des Doukkala (Ph. L’Economiste)   Pas un site naturel n’abrite aujourd’hui une retenue ou un grand barrage. Tous les ouvrages prévus depuis...
    Edition N° 4896 | Le 11/11/2016
    Synergie tous azimuts au sein du Groupement d’impulsion économique maroco-sénégalais. Mis en place en mai 2015, le GIE fait déjà preuve d’une plateforme d’échange et d’élaboration de projets de partenariat. La rencontre tenue à Dakar entre les patronats des deux pays a permis d’identifier de nombreux domaines de coopération. Et au-delà, la préparation et la conclusion de quatre conventions (voir...
    Edition N° 4894 | Le 09/11/2016
    Deux conventions et le lancement de négociations sur le retour de la RAM dans le partenariat avec Air-Sénégal. Voilà les nouveaux volets de la coopération économique que Rabat et Dakar viennent de sceller. Et c’est dans des secteurs à fort potentiel de création d’emplois et d’amélioration de revenus. Il s’agit d’une convention de partenariat pour le déploiement d’un dispositif de financement de...
    Edition N° 4893 | Le 08/11/2016
    Les importations de biens d’équipement enregistrent une hausse de 22,4% à 85,1 milliards de DH contre 69,5 milliards à la même période de 2015. Les importations de demi-produits augmentent, quant à elles, de 7,6% à 68,6 milliards de DH contre 63,8 milliards un an auparavant. La part des achats de ces deux groupes de produits dépasse la moitié des importations totales: 51,5% à fin septembre...
    Edition N° 4892 | Le 07/11/2016
    Avec la mise en service du slurry pipeline, le phosphate après traitement est transporté à travers le minéroduc vers la plateforme de Jorf Lasfar où la partie destinée à l’export sera filtrée, séchée et granulée, et l’autre valorisée, livrée sous forme de pulpe prête à être utilisée dans les unités de transformation chimique. Pari ambitieux! L’OCP compte réduire son empreinte carbone de 1...
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc