×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Cafouillage!

Par Nadia SALAH| Edition N°:5802 Le 13/07/2020 | Partager
nadia_salah.jpg

Mais qu’est-ce que c’est que ce bazar! Le mot bazar est bien faible pour dire le désordre régnant dans l’équipe gouvernementale. Où est passé El Othmani, le chef de l’équipe?

D’abord, deux ministres, non des moindres, ne payent pas les charges sociales des employés de leur cabinet privé! Leur parti, le PJD, arrivé deux fois de suite premier aux élections (sans avoir la majorité), avait un message de justice sociale. 

On voit que ce n’était que du vent: les minima légaux ne sont même pas respectés par tous les militants. Des militants qui ont dû avaler d’énormes couleuvres pour blanchir ces leadeurs. Qui, parmi les adeptes, peut croire ces prétextes amphigouriques?

Les explications, plus nulles les unes que les autres, ont accru le scandale social et politique. Pourquoi le chef de gouvernement n’a-t-il pas exigé des démissions? Pense-t-il qu’il vaut mieux les avoir avec lui que contre lui? Peut-être. Mais alors qui prend soin de la dignité et l’intérêt du Maroc, si l’esprit de clientèle prend le pas sur la loi?

Hélas, nous ne sommes pas au bout de nos peines.

Le ministère de la Santé annonce avec la même indifférence des dizaines ou des centaines de contaminations. Une indifférence profonde face à ce qui semble être l’échec de la stratégie. Malheureusement.

Ce n’est pas fini. L’Intérieur et les Affaires étrangères rédigent un communiqué commun. Tout le monde croit à la délivrance, y compris à l’étranger.

Pas du tout. C’est le pire qui arrive. Pas question d’ouvrir les frontières. Les deux départements rédigent un deuxième communiqué qui obscurcit le premier. Pourquoi tant de cafouillage? Parce que les rapatriements deviennent payants, avec autorisation auprès d’obscures «autorités compétentes», etc.

Le contraire de ce qui aurait dû se passer.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc