×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Aubaine

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:5031 Le 25/05/2017 | Partager

Ce n’est probablement pas la première alerte du HCP sur les enjeux démographiques. Ce ne sera sans doute pas la dernière. La transformation démographique reste l’une des ruptures majeures de la société marocaine. A eux seuls, deux indicateurs devraient servir d’électrochoc à la politique gouvernementale: l’accélération du vieillissement et la baisse de la population active dès 2032. 

Le Maroc a déjà pris de gros risques pour le vieillissement. Pour avoir tiré, pendant les années d’insouciance, des chèques sur l’avenir et oublié de provisionner les régimes de retraites, nous risquons tous d’en payer le prix fort. La réforme amorcée des caisses des fonctionnaires pourrait n’être qu’un maigre palliatif devant une facture de plus en plus élevée pour garantir des pensions pour tous.

Deuxième mauvaise nouvelle, nous n’avons pas non plus capitalisé sur le deuxième levier démographique: la taille de la population active. Un levier qui sous-tend une dimension non moins stratégique, celle de la contribution de la jeunesse. Des jeunes bien formés et en bonne santé,  c’est ce qu’il y aura de mieux pour l’éternelle bataille de la compétitivité.

En revanche, des jeunes frustrés et désœuvrés, c’est ce qu’il y a de pire,  pas seulement pour les ambitions économiques mais aussi pour la stabilité politique et sociale. Il y a quasi-consensus sur l’effet population active sur la croissance mais aussi sur ses prérequis: la productivité doit pouvoir en entretenir l’impact dans le temps et rééquilibrer les contrecoups du vieillissement.

Or, là aussi, les radioscopies sont douloureuses. La productivité globale des facteurs qui mesurent nos performances humaines et technologiques ne dépasse pas notre niveau de... 1965! 

En réalité les effets de l’aubaine démographique pour le développement  ne sont pas systématiques.  Ils se gagnent.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc