×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Zone OCDE
    Le ralentissement de l’activité se confirme

    Par L'Economiste | Edition N°:2755 Le 14/04/2008 | Partager

    . Seuls le Japon et le Canada y échappent en févrierL’indicateur composite avancé pour la zone OCDE a augmenté de 0,1 point en février à 98,9 points, signalant toujours un «ralentissement de l’activité économique» des 30 pays de l’Organisation pour la coopération et le développement économiques, a annoncé vendredi l’OCDE. L’indicateur perd 2,4 points par rapport à février 2007 pour l’ensemble de la zone OCDE, précise le communiqué.Parmi les pays du G7, seuls le Japon et le Canada échappent en février à la baisse. Au Japon, l’indicateur grappille 0,4 point mais demeure sous les 100 points (96,7). Au Canada, l’indicateur est resté stable (96,5) mais se situe à 2,1 points aendessous de son niveau de février 2007. Au Royaume-Uni l’indicateur a diminué de 0,3 point à 99,1 et de 1,3 point sur un an. En Italie, le recul est de 0,2 point à 94,8 et de 4,1 point sur un an. En France, l’indicateur composite a baissé de 0,6 point en février (96,6) et de 1,9 point sur un an. L’Allemagne est le seul pays du G7 où l’indicateur, bien qu’en léger repli de 0,1 point en février, reste supérieur à 100 (100,4). Aux Etats-Unis, l’indicateur a cédé 0,1 point en février (99,0) et 2,5 points sur un an tandis que la baisse est de 0,3 point pour la zone euro (97,4) en février et de 2,8 points sur un an. Les données les plus récentes pour les grandes économies non-membres de l’OCDE «indiquent un infléchissement des perspectives en Chine et en Inde» et, fait nouveau, «un ralentissement de la croissance au Brésil et en Russie». Pour la Chine et l’Inde, l’indicateur a baissé de 0,7 point sur un mois. Pour le Brésil et la Russie, il a reculé respectivement de 0,6 et 0,1 point en février.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc