×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Visas pour les Etats-Unis
Big Brother est de retour!

Par L'Economiste | Edition N°:2350 Le 30/08/2006 | Partager

. Le luthiste Haj Youness persona non grata. «L’ordinateur n’a pas accepté son nom»Décidément, les Etats-Unis voient des terroristes partout ! Le célèbre luthiste Marocain Haj Youness ne s’est pas rendu aux Etats-Unis comme nous l’avions annoncé dans notre édition du 28 août. Et pour cause, l’artiste mondialement connu s’est vu refuser le visa au consulat américain à Casablanca pour «enquêtes complémentaires». «L’ordinateur ne m’a pas accepté», ironise-t-il. Le système informatique aurait douté du nom de l’artiste «M’Hamed Haj Youness». Son nom ressemblerait à celui d’un terroriste notoire? «Le visa ne lui a pas été refusé. Mais il s’agirait plutôt d’une procédure normale demandée par le département d’Etat américain, pour complément d’information», indique David Ranz, attaché de presse à l’ambassade américaine à Rabat. «Nous attendons toujours les résultats et nous ne savons pas combien de temps cette procédure va prendre», dit-il. A noter que Haj Youness était invité par une organisation non gouvernementale culturelle américaine du nom de «Genesis at the crossroad». Des accords culturels devaient être signés à cette occasion (réalisation d’un théâtre et d’un conservatoire), selon Haj Youness. Il devait aussi animer deux concerts, le 24 août à Chicago et le 28 août à Washington. Ce concert s’inscrit dans le cadre d’un programme international d’échanges culturels baptisé «Artlink».Pour rappel, l’ambassade des Etats-Unis a dernièrement mis en place une nouvelle organisation afin de rendre les procédures de demande plus efficaces et surtout plus rapides (cf., www.leconomiste.com). Ces mesures entre dans le cadre du renforcement des procédures antiterroristes. Ainsi, outre l’inscription via le site Web, les postulants sont tenus à l’obtention du visa de donner leurs empreintes digitales. Celles-ci seront authentifiées une fois le voyageur sur le sol américain. De même, une adresse électronique spécialement dédiée aux missions urgentes a été créée. Sur [email protected], les demandeurs doivent préciser les détails de leur mission d’affaires (dates des réunions, sujets à traiter...). Pour ce qui est des files d’attente interminables, de nouvelles mesures ont été également annoncées: des rendez-vous sont mis en place pour les entretiens et un espace d’attente devrait être prochainement créé.F.Z.T

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc