×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Vague de licenciements dans l'automobile

Par L'Economiste | Edition N°:1614 Le 02/10/2003 | Partager

L'industrie automobile américaine est concernée par une série de plans sociaux. Le constructeur automobile américain Ford, qui a annoncé la suppression d'environ 1.700 emplois en Allemagne d'ici fin 2003, envisage de réduire ses effectifs de quelque 12.000 personnes dans le monde. Outre l'Europe, Ford projette plusieurs milliers de suppressions d'emplois aux Etats-Unis et au Canada, où un site d'assemblage de camions va fermer.Après la confirmation des suppressions de postes en Allemagne, Ford, qui veut réduire de 10% ses frais salariaux d'ici fin 2003, devrait annoncer bientôt une baisse d'environ 3% de ses effectifs mondiaux de 350.000 personnes. Cela représente quelque 10.500 nouvelles suppressions d'emplois.Selon la banque d'affaires Goldman Sachs, l'industrie automobile américaine, lancée dans une vaste opération de réduction de coûts pour résister à la concurrence étrangère, pourrait perdre jusqu'à 50.000 emplois au total dans les quatre années à venir.L'annonce des mesures prises par Ford intervient après des nouvelles similaires en provenance de Chrysler, qui prévoit une retraite anticipée pour 5.000 de ses 12.000 ouvriers, selon des documents syndicaux et internes. D'une manière générale, les trois grands constructeurs américains ont obtenu à la mi-septembre des concessions radicales du syndicat United Auto Workers (UAW), dans le cadre du renouvellement pour quatre ans des contrats de quelque 302.000 salariés du secteur.Chrysler par exemple a obtenu de pouvoir fermer ou céder une demi-douzaine de sites de production aux Etats-Unis, selon plusieurs sources officieuses.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc