×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Vacances à l'étranger : Le plébiscite turc et le rêve américain

    Par L'Economiste | Edition N°:193 Le 17/08/1995 | Partager

    Avec la libéralisation des changes, l'engouement de vacances à l'étranger se confirme. Cet été, les personnes à la recherche de dépaysement ou de découvertes se font de plus en plus nombreuses. Du coup, les agences de voyages casablancaises l'ont bien compris et font le forcing pour s'arracher les faveurs de ces milliers de gens(1) qui choisissent de passer leurs vacances en dehors de leur pays et dont pour certains n'ont jamais visité les villes touristiques du Royaume.

    Dans le quintet des destinations prisées par les touristes marocains figurent la Turquie, les Etats-Unis, l'Espagne, la Grèce et la Tunisie. Selon les professionnels, ces trois derniers pays sont le classique des classiques.

    Par contre la Turquie qui est l'une des destinations-vedettes en cette période, et qui n'est proposée que depuis trois ans, fait un véritable tabac: toutes les agences qui programment ce pays le reconnaissent. L'absence de l'inévitable visa de séjour au pays de Mustapha Kemal explique le succès qu'il rencontre chez les nationaux: "les gens apprécient le fait de ne pas faire la queue " pour l'obtention du visa, précise Mme Josiane Paton de Wissam Tours. Mais surtout, les tarifs pratiqués sont très compétitifs par rapport aux destinations concurrentes, et dans certains cas, meilleurs que si le touriste était resté sur place au Maroc. Les professionnels soulignent aussi que les prix de séjour conviennent mieux au profil du pouvoir d'achat de la majorité des clients.

    La "crème" en Thaïlande

    Selon M. Boussiha de l'agence Horizon Tours, "c'est pratiquement une destination pour Monsieur et Madame Tout-le-monde". Les voyagistes proposent des séjours de 12 jours en demi-pension transport compris, à un prix variant entre 7.500 et 7.900 DH. Autre élément jouant en faveur de la destination turque, ce sont les conditions de sécurité. "Infaillibles", affirme un responsable d'une agence de voyages casablancaise.

    Quoique massive, la présence des forces de l'ordre dans les sites touristiques y est discrète pour ne pas affoler le touriste, poursuit-il. Enfin, le niveau de vie assez moyen de la Turquie exerce une réelle attraction: "les touristes nationaux commencent même à s'y forger une réputation par le shopping. Et les Turcs apprécient cette nouvelle catégorie de touristes dépensiers qui, de surcroît, présentent certaines affinités culturelles par la religion".

    L'Amérique restera l'Amérique; elle est de loin la destination la plus onéreuse: chez Alizés Travel par exemple, il faut débourser entre 12.000 et 20.000 DH pour une aventure au Disney Land.

    La puissance de séduction des Etats-Unis demeure intacte. La Floride et la Californie pour leurs gigantesques parcs d'attraction, New York avec ses gratte-ciel font toujours rêver. "Aller en Amérique, la première puissance mondiale, représente toujours quelque chose, confie un agent de voyages. Et les gens s'enorgueillissent d'avoir été dans ce pays au moins une fois durant leur vie". Les Etats-Unis attirent surtout la clientèle de ménages jouissant d'un pouvoir d'achat très élevé et, par conséquent, très peu sensibles au niveau des prix. En général, les parents amènent leurs enfants pour découvrir de visu ces lieux magiques qu'ils ne connaissent qu'à travers les dessins animés à la télévision.

    La surprise vient enfin des pays du Sud-Est asiatique qui drainent une partie du segment des touristes aisés. C'est le cas de la Thaïlande où se rendent une poignée de touristes parmi "la crème des crèmes" de Casablanca. Selon la direction de Horizon Tours qui a vendu 36 places pour ce pays, l'exotisme et le shopping sont les principales motivations de sa clientèle. Ils cherchent aussi de l'évasion, Bangkok est réputée pour être la capitale mondiale de la soie, de même que le diamant; et toutes sortes de bijoux s'y négocient au meilleur prix. Du coup, les gens n'hésitent pas, malgré les 12 heures de vol (avec escale à Jeddah en Arabie Saoudite) que dure le voyage. La plupart des clients -au moins les deux tiers- reviennent plus d'une fois.

    A.S.

    Les investisseurs arabes courtisés dans un Salon

    "Les Arabes et le monde". C'est le thème central du Salon international qui aura lieu à Casablanca du 11 au 15 octobre prochain. Organisée par NGA, société saoudienne de communication, cette manifestation réservée aux professionnels a pour objectif de rapprocher les industriels et les investisseurs du Monde arabe d'une part, et avec leurs homologues des grands pôles économiques mondiaux d'autre part.

    Tous les secteurs économiques seront représentés à la manifestation: l'industrie, le commerce, les banques, le tourisme, etc... Les organisateurs du Salon affichent leur sérénité et ne semblent pas redouter l'impression de dispersion que dégagent les objectifs de la manifestation ou du fait de son caractère trop général. M. El Menjra précise que ce choix a été délibérément fait pour la première édition. En marge du Salon se tiendront également des conférences portant sur des thèmes aussi divers que les codes d'investissements, la législation fiscale, le droit des sociétés, le code des douanes, etc... La société NGA a signé une convention avec le Ministère du Tourisme- parrain de la manifestation- pour la programmation du Salon tous les 5 ans.

    Les organisateurs attendent 2.500 participants pour ce rendez-vous. Une dizaine de pays ont déjà confirmé leur présence, soit par le biais d'institutionnels, soit par des entreprises privées.

    Le Maroc et l'Egypte sont les pays qui occuperont les espaces les plus étendus avec respectivement 2.000 et 1.500 m2. La location d'un stand aménagé s'élève à 340 Dollars le m2 pour les exposants étrangers et 2.200 DH pour les nationaux.

    A.S.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc