×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

USFP: La dissidence rentre dans les rangs

Par L'Economiste | Edition N°:1303 Le 02/07/2002 | Partager

. Les pro-USFP se disent majoritaires et organisent le sixième congrès de la Chabiba IttihadiyaC'est sous le signe de «l'espoir« que s'est ouvert, hier à Mohammédia, le sixième congrès national de la Chabiba Ittihadiya, la Jeunesse de l'USFP. Cette rencontre se tient en l'absence de l'actuelle direction de la Chabiba, notamment son secrétaire général, Mohammed Hafid(1), considéré par les organisateurs de ce sixième congrès, comme un «séditieux minoritaire« qui a exploité la Jeunesse pour «régler ses propres comptes politiques au sein du parti«. Depuis le dernier congrès de l'USFP en mars 2001, la Chabiba s'est nettement placée dans le rang des contestataires, au même titre que la CDT. Mohammed Hafid ne s'estime pas concerné par ce congrès de Mohammédia. Ses initiateurs ont assuré que la décision de boycotter le congrès de l'USFP a été prise sans concertation avec les instances de la Chabiba, notamment son comité central. Lors d'une conférence de presse organisée au siège du parti à Rabat, Jaouad Chafiq, un des membres de la commission chargée de l'organisation du sixième congrès, a rappelé que «la Chabiba est un organe de l'USFP et que, par conséquent, il était inconcevable de défendre les intérêts des adversaires et des ennemis du parti«. Toujours concernant le mandat de Hafid, Soufiane Khaïrate, autre membre de cette commission, estime qu'il est «impossible de parler de bilan, car la Chabiba n'a entrepris aucune action lors des 4 dernières années«. Résultats: les bastions classiques de la Jeunesse ittihadie, tels que la faculté, ont été désertés au profit d'organisations estudiantines islamistes.Pour parler de cet aspect et de tant d'autres, plus de 900 congressistes(2) se sont donné rendez-vous à la faculté de droit de Mohammédia pour participer au sixième congrès de la Jeunesse socialiste dont les travaux se poursuivront jusqu'au mercredi 3 juillet. La moyenne d'âge des participants ne dépasse pas les 27 ans. C'est justement l'âge de la Chabiba Ittihadiya qui a été créée en décembre 1975 pour servir de cadre politique réunissant l'ensemble des jeunes militants du parti.Des questions de fond seront traitées au cours de ces trois jours de congrès. Il s'agit essentiellement des rapports qui devraient lier la Chabiba à l'USFP, d'une part, et aux jeunesses des autres partis politiques, d'autre part.Les congressistes doivent également donner leur avis sur les différentes alliances amorcées par le staff de Hafid, avec notamment la Jeunesse du PJD. Abdelmohsin EL HASSOUNI---------------------------------------------------(1) Mohammed Hafid avait déposé une plainte en référé contre l'utilisation de l'expression «Chabiba Ittihadiya«, mais le tribunal s'est déclaré incompétent. L'affaire suit son cours.(2) Les organisateurs soulignent que chaque congressiste représente 50 militants.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc