×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    USA-présidentielle: Obama prend les devants

    Par L'Economiste | Edition N°:2881 Le 15/10/2008 | Partager

    . Il a consolidé son avance dans quatre Etats-clés. McCain tente de limiter les dégâts LE candidat démocrate à la Maison Blanche Barack Obama a consolidé son avance face à son adversaire républicain John McCain dans quatre Etats-clés pour la présidentielle américaine de novembre, selon un sondage publié mardi 14 octobre. Dans le Wisconsin, Obama est crédité de 54% des intentions de vote, contre 37% pour McCain. Il devance également le sénateur de l’Arizona dans le Michigan (54% pour Obama contre 38% pour McCain), dans le Colorado (52% contre 43%) et dans le Minnesota (51% contre 40%). Il mène aussi pour la première fois auprès de l’électorat blanc dans ces quatre Etats. «Ces écarts sont sans doute insurmontables, à moins d’un renversement jamais vu depuis que les sondeurs analysent l’opinion publique dans la campagne», a commenté Peter Brown, directeur adjoint de l’institut de sondage de l’université de Quinnipiac. Dangereusement à la traîne, McCain tente de limiter les dégâts dans des Etats traditionnellement acquis aux républicains comme la Virginie et la Caroline du Nord. En 2000 et 2004, la Caroline du Nord était un Etat «rouge» (couleur du parti républicain). Il est allé à George W. Bush sans grandes difficultés. Cet Etat du sud-est américain n’a pas voté pour un candidat démocrate depuis l’élection de Jimmy Carter en 1976. Mais cette année, le camp démocrate y a gagné du terrain. Selon le site RealClearPolitics.com (RCP) spécialisé dans la compilation de sondages, Obama y bénéficie d’une légère avance d’un point à 47,8% contre 46,8%. L’intérêt renouvelé de John McCain pour la Caroline du Nord et la Virginie en font donc de nouveaux Etats-clés, ce qui constitue une preuve du succès de Barack Obama dans sa stratégie consistant à mener le combat au-delà des frontières des Etats «bleus» (démocrates). En effet, le candidat démocrate n’a pas hésité à investir massivement dans ces deux Etats et à s’y rendre à plusieurs reprises, notamment au cours de l’été alors que le camp McCain dédaignait ce terrain-là. Mardi dernier en Pennsylvanie (est), le candidat républicain passe au contraire à l’offensive en terrain démocrate. En effet, l’Etat vote démocrate depuis l’élection de Bill Clinton en 1992. Après le débat de mercredi soir à New York avec Barack Obama, il fera probablement campagne dans l’Ohio (nord), comme il l’a annoncé dimanche dernier devant les bénévoles du quartier général de campagne pour la Virginie à Arlington. Devant les électeurs de Virginie, puis de Caroline du Nord lundi, John McCain a dressé un état des lieux: «Il reste 22 jours jusqu’à l’élection. Nous sommes à 6 points sous (Barack Obama). Les médias nationaux nous ont déjà disqualifié. Le sénateur Obama mesure déjà les rideaux (de la Maison Blanche)». «Mais ils ont juste oublié de vous laisser décider», a-t-il lancé.J. R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc