×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Une pause espérée

    Par L'Economiste | Edition N°:272 Le 20/03/1997 | Partager

    En moins d'un trimestre, la Bourse flirte déjà avec sa performance de 1996. CFG 25 et USI affichent respectivement au compteur 29,79 et 31,01%. Quant à l'indice général, il a déjà assuré une progression de 30,64%. Durant la semaine du 12 au 18 mars, le marché a encore montré toute sa verve, avec en prime un volume très dense. Les transactions ont totalisé plus de 1,08 milliard de Dirhams dont 65,7% en cession directe, alors que CFG 25 et USI ont grimpé de 4,53 et 4,08% respectivement. Cette euphorie n'étouffe cependant pas le besoin d'un petit répit. Dans sa dernière édition «Flash Bourse», le bulletin hebdomadaire de ABN Amro Finance Maroc soulignait: «Dans les milieux concernés, si le spectre d'un crash est tout à fait écarté, celui d'un ralentissement de l'activité est, par contre, très présent». Et la société de bourse de poursuivre :»Ce serait salutaire pour permettre à tous les participants de mieux appréhender, et sur des base saines, les perspectives d'évolution de la Bourse de Casablanca» .
    Pour l'instant, rien n'indique un retour au calme. Pratiquement, toutes les valeurs ont soutenu la hausse, atteignant à l'occasion leur plus haut cours. Les bancaires, qui ont encore affiché de bons résultats en 1996, gardent les faveurs du marché.

    BCM a été traitée à 837 lors de la dernière séance contre 775 à sa première cotation. BMCE, certainement dopée par le repositionnement de Commerzbank, a gagné 33 DH, terminant à 594. BMCI s'est appréciée de 4,73% à 420 DH, BNDE de 10,82% à 215 DH. Quant à Crédit du Maroc, CIH et Wafabank, elles ont respectivement progressé de 4,70, 6,43 et 3,2% à 445, 298 et 774 DH.
    Il est à noter que, sur le marché des cessions directes, la BNDE a fait l'objet de deux transactions portant sur 76.910 actions à 180 DH (26.910 titres) et 183 DH (50.000 titres). Tirée par Wafabank, Uniban a été cédée à 150 DH, soit 6DH de plus qu'en début de semaine.
    Contrairement aux bancaires, le crédit à la consommation a été relativement timoré. Eqdom stagne à 950 DH. Sofac gagne 5 DH à 535 et Crédor reprend sensiblement son souffle. Maroc Leasing, coté en 2ème ligne, bénéficie de l'effet de ramassage, clôturant à 330 DH au lieu de 295 lors de la première séance.
    Autre hausse à souligner: ONA a crû de 1,4% à 725 DH, SNI a pris 26 DH à 696 et Sonasid s'est appréciée de 11,3% à 502 DH.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc