×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Une nouvelle minoterie à Safi

Par L'Economiste | Edition N°:1857 Le 20/09/2004 | Partager

. C’est la CAM qui va la construire pour un investissement de 60 millions de DH. Elle profitera à  80.000 agriculteursDepuis la libéralisation du secteur des céréales, la Coopérative agricole marocaine (CAM) était condamnée à fermer. C’est le constat qui a été dressé par un responsable de cet établissement. Mais le conseil d’administration de cette entité qui s’était spécialisée jusqu’à maintenant dans l’emmagasinage de la production agricole vient de procéder à la révision du statut de la coopérative. Révision qui va permettre à la CAM de diversifier ses activités économiques en modernisant ses structures et par la même occasion ses outils de gestion. La CAM de Safi par touches successives s’engage dans un repositionnement stratégique pour survivre. La coopérative vient de lancer un projet pour la construction d’une minoterie. Un projet qui nécessite un investissement tournant autour de 60 millions de DH. L’ouverture des plis des soumissionnaires devait avoir lieu vendredi dernier. Le projet a été étudié comme unique solution adaptée pour l’écoulement de la production de blé des adhérents de la coopérative. La minoterie qui sera construite sur 12.000 m2 dans la zone industrielle de Safi aura une capacité de production de farine de 200 tonnes par jour. Cette première opération permettra de sauvegarder le travail de nos 86 agents, explique le responsable de la coopérative, et de protéger surtout les intérêts des 1200 adhérents de la CAM et ceux des 80.000 agriculteurs de la région, indique ce membre d’administration. La CAM ne veut donc pas s’arrêter en chemin avec l’imminence de l’ouverture des frontières économiques dès 2010. La CAM de la région Abda a également en projet une petite unité pour la production d’aliment de bétail. Le conseil d’administration a également agréé la construction d’une autre unité qui sera spécialisée dans l’emballage et le conditionnement des produits agricoles. Cette dernière unité traitera essentiellement des produits maraîchers comme la tomate produite dans la région, les câpres, les haricots, etc. La diversification des activités de la coopérative s’intègre aux particularités climatiques semi-arides de la région. Région dont l’agriculture en bour dépend essentiellement de la clémence du ciel.


Chiffre record

LA CAM vient de réaliser un chiffre record pour sa saison agricole 2003/2004 depuis sa création en 1953. La coopérative a acquis 539.391 quintaux de blé tendre, 8.660 de blé dur et 76 quintaux d’orge. Le volume des achats sur récolte se sont ainsi élevés à 136.662.416,74 DH. Depuis 3 ans, la CAM fait bénéficier tous les agriculteurs d’une majoration de 4 dirhams par quintal. Avantage qui séduit les producteurs. Au Maroc, il existe 11 coopératives du genre. Les plus performantes, sont celles de Safi, d’Essaouira et d’Agadir.De notre correspondant,Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc