×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Une cinquantaine de professeurs de médecine et pharmacie à recruter

Par L'Economiste | Edition N°:1566 Le 22/07/2003 | Partager

. Assouplissement des critères d'accès au grade d'enseignant. L'objectif est de combler le besoin des Facultés de Fès et Marrakech . Un décret vient d'être adopté dans ce sens par le Conseil du GouvernementLes conditions d'accès aux postes d'enseignants en médecine et pharmacie viennent d'être assouplies. Et ce, à travers l'adoption par le dernier Conseil du Gouvernement du décret modifiant celui de 1999. Celui-ci est relatif au statut particulier du corps des enseignants-chercheurs en médecine, pharmacie et médecine dentaire. Cette mesure vise principalement à combler un déficit d'encadrement dans deux universités, celles de Fès et Marrakech. Des appels à candidature seront bientôt lancés par ces établissements pour 50 postes budgétaires.Le décret présenté par Khalid Alioua, ministre de l'Enseignement supérieur et la Recherche scientifique lors du dernier Conseil du Gouvernement, permettra d'élargir l'assiette des candidats qui seront éligibles pour les concours d'admission à ces postes. Les nouvelles conditions d'accès entreront en vigueur après l'examen du texte en Conseil des Ministres et sa publication au Bulletin Officiel.La candidature à ces postes s'effectuera selon des critères de sélection bien précis. Ainsi, par exemple, seuls les résidents ayant à leur actif une expérience entre 4 et 5 ans dans une spécialité peuvent prétendre à ce poste.Le nouveau texte prévoit deux nouvelles conditions pour les concours de recrutement. La première est que le candidat doit être titulaire d'un diplôme d'études supérieures approfondies en médecine et ayant deux années d'expérience ou de stage dans un centre hospitalier ou une clinique. De plus, le médecin doit avoir accompli une période de formation de 4 ans dans une spécialité déterminée. La seconde condition a trait à la justification de l'obtention d'une spécialité. Une liste énumère les spécialités recherchées pour le concours. Il s'agit notamment de l'épidémiologie, la médecine du travail, la médecine légale, la médecine sportive, les maladies parasitaires, les maladies sexuellement transmissibles et le sida ainsi que la radioprotection. Les spécialistes dans ces différents domaines doivent avoir exercé des stages de perfectionnement de deux années au moins dans la même qualification.Le concours pour les postes des enseignants assistants sera également ouvert aux médecins spécialistes en chirurgie générale et en médecine radio-protection. Ils seront admis après avoir justifié de deux années passées dans l'encadrement des travaux pratiques dans des centres hospitaliers.


Conditions

En dehors du décret qui vient d'être adopté pour combler le déficit des Facultés de Fès et Marrakech, les recrutements aux postes de professeurs et de professeurs assistants s'effectuent en règle générale par voie de concours. Les conditions d'admission obéissent à des critères précis. Ainsi, les candidats, qu'ils soient militaires ou civils, doivent être des résidents ayant passé 4 ans à la Faculté. Il s'agit de la période retenue pour les spécialités médicales et de pharmacie. Elle est de 5 ans pour les spécialités de chirurgie et médecine interne.Nabil BOUBRAHIMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc