×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Un tiers des adultes hypertendus

    Par L'Economiste | Edition N°:2774 Le 12/05/2008 | Partager

    . Il s’agit d’une maladie silencieuse. Un chapiteau de dépistage et une marche prévue le 17 mai Deux chiffres évocateurs: 33,6% des adultes sont hypertendus au Maroc et 90% des personnes qui décèdent à cause de cette maladie vivent dans les pays en développement, signale Driss Zaïd, président de la SMHA (société marocaine d’hypertension artérielle). Plus encore, en 2025, 1,5 milliard de personnes seront considérées comme hypertendues, à cause du vieillissement de la population et de l’évolution du mode de vie qui favorise l’obésité et la sédentarité. Ces chiffres inquiétants ont été présentés lors d’un point de presse tenu la semaine dernière par la SMHA et les laboratoires Novartis, pour célébrer la Journée mondiale de l’hypertension artérielle du 17 mai, sous le thème de l’auto-mesure. L’occasion de rappeler la gravité de ses complications médicales et informer sur sa prévention, sa détection et son traitement. Ses conséquences ne sont visibles qu’à moyen et long terme. Une marche sera organisée le samedi 17 mai à la Corniche de Casablanca où un chapiteau de dépistage sera mis en place. «L’auto-mesure permet de procéder à des dépistages réguliers, pour ne pas passer à côté d’un problème de tension artérielle», explique Saïd Chraibi, professeur en cardiologie et secrétaire général de la SMHA. Elle favorise la participation du patient au suivi de sa maladie et aide le médecin à mieux la soigner. Le contrôle s’effectue au moyen d’un appareil simple d’utilisation et fiable. Les médecins prêtent d’ailleurs de plus en plus d’intérêt à ces mesures effectuées par le patient, en faisant la moyenne de la semaine. En France, par exemple, plusieurs millions de patients en possèdent un. A noter que l’hypertension artérielle est une maladie sans symptômes. C’est pourquoi les personnes atteintes ne se sentent pas malades et leur hypertension n’est, par conséquent, pas diagnostiquée. Sans traitement, elle favorise l’apparition de maladies graves: accident vasculaire cérébral avec paralysie, infarctus, destruction rénale conduisant à la dialyse… Il est donc important de la détecter à temps. Aujourd’hui, 50% des cas sont détectés dont 25% sont traités. Parmi eux, 8% sont traités et contrôlés. Autre particularité de cette maladie, elle se soigne, mais ne se guérit pas. Si les modifications apportées au style de vie ne la ramènent pas au niveau normal, le traitement est prescrit à vie. Les médecins ne le diront jamais assez. Il faut modifier notre mode de vie: manger moins gras et moins salé, perdre du poids, faire de l’exercice, bannir alcool et tabac.


    Hypertendu, moi!?

    La tension artérielle, c’est la pression que le sang exerce sur la paroi des artères. C’est grâce à cette pression que le sang circule dans les organes. Un mauvais fonctionnement des artères entraîne l’hypertension artérielle. C’est la force avec laquelle le cœur se contracte et la souplesse des artères qui donnent le niveau de la tension. Que signifie donc les 2 chiffres que nous annonce le médecin, avec toujours la même question à la clef: est-ce que c’est bon? Le 1er chiffre, le plus haut, correspond à la pression quand le cœur se contracte et pousse le sang vers les artères. Il doit être inférieur à 14. Le 2e chiffre, le plus bas, correspond à la pression quand le cœur est relaxé et se remplit de sang. Il est normalement inférieur à 9. La tension idéale est 12/7, qui varie selon le sexe. Les hommes ont souvent une tension un peu plus élevée que les femmes. Mais elles les rattrapent à la ménopause. Jihane Kabbaj

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc