×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Un secteur en pleine ébullition

Par L'Economiste | Edition N°:668 Le 27/12/1999 | Partager



· La nouvelle distribution de cartes
· Trois grands pôlesse distinguent: Al Wataniya / RMA/Alliance (groupe Benjelloun), Axa-ONA (Groupe ONA) et Atlanta-Sanad (Groupe Holmarcom)



Depuis fin 1998, le secteur des assurances vit un mouvement de concentration et de regroupements. Compagnies d'assurances et courtiers s'y mettent. Trois grands pôles se distinguent: Al Wataniya/RMA/Alliance (Groupe Benjelloun), Axa-ONA (Groupe ONA) et Atlanta-Sanad (Groupe Holmarcom).
Ce dernier a vu le jour le 21 octobre 1999 lorsque la famille Ben Salah a été désignée comme acquéreur de la compagnie Sanad/CPA (CPA étant le cabinet de courtage et actionnaire de Sanad) devant Wafa Assurances et Axa-ONA. Le groupe Holmarcom, candidat malheureux dans la course à Al Wataniya, s'est donc consolé et se retrouve troisième opérateur avec une part de marché de près de 12,5%.
Le groupe Benjelloun s'est installé confortablement à la première place avec près de 25% de part de marché. D'ailleurs, la constitution de ce pôle d'assurances a marqué le lancement de la course à la taille des compagnies d'assurances marocaines. La bataille acharnée pour la reprise des participations du GAN (67% d'Al Wataniya et 85% de l'Alliance Africaine) avait fait couler beaucoup d'encre.
Le groupe Benjelloun a été le meilleur offrant avec 4 milliards de DH. Ce rachat a été partiellement financé par un emprunt de 160 millions d'Euros effectué par BMCE Bank auprès d'un consortium de 25 banques avec la Commerzbank comme chef de file.
Confiée à un cabinet conseil international dont les conclusions ne sont pas encore dévoilées, l'organisation stratégique des trois compagnies du groupe n'est pas encore clairement définie. Toutefois, il est clair que le Groupe Benjelloun compte mettre à profit toutes les synergies possibles aussi bien au niveau financier que pour les réseaux de distribution, la clientèle, les produits...

Bel avenir


Grâce à son partenariat avec Axa Al Amane, filiale du leader mondial de l'assurance et de la gestion d'actifs, l'ONA a été propulsé au deuxième rang avec une part de marché de quelque 20%. Les analystes et spécialistes de la place s'accordent à dire que la nouvelle entité Axa-ONA(1) est vouée à un bel avenir. Elle dispose d'atouts considérables avec notamment l'adossement à une banque de référence (BCM), la mise à profit d'un premier courtier de la place Agma-Lahlou Tazi) ainsi que l'apport technique et le savoir-faire d'Axa. La compagnie dispose de fonds propres de l'ordre de 2,3 milliards de DH et d'un portefeuille affecté aux opérations d'assurances d'un montant cumulé d'environ 7 milliards de DH. La holding est détenue à hauteur de 51% par Axa et 49% par l'ONA. Elle contrôle à 100% la nouvelle entité Axa Assurances Maroc issue de la fusion. Les lignes-directrices des plans d'action font l'objet d'un travail de recherche confié à des comités spécialisés qui doivent définir entre autres la politique de rémunération, l'audit, l'investissement...
Ce positionnement sur le marché des assurances aura coûté à l'ONA le beau paquet de 900 millions de DH en plus de l'apport en nature de la CAA pour une valeur globale de 1,6 milliard.


Le courtage aussi...

A l'instar des compagnies d'assurances, l'activité courtage a également vécu au rythme des rapprochements stratégiques depuis 1998. Les plus importants sont l'absorption des cabinets SIA puis Lahlou Tazi par Agma, ainsi que l'acquisition par Aceca du cabinet Fossecave et Lhosthe.
Agma, qui occupait déjà une position dominante sur le marché du courtage, a été confortée cette année suite au rachat de Lahlou Tazi et à la signature d'un accord de représentation du premier courtier international Marsh & Mc Lennan. La nouvelle entité dénommée Agma-Lahlou Tazi est détenue à hauteur de 49% par Axa Assurances Maroc et 51% par l'ONA.

Hanaa FOULANI

(1) Avec 4,7 milliard de DH, c'est la première capitalisation au Maroc.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc