×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un salon pour les métiers de bouche

Par L'Economiste | Edition N°:1794 Le 21/06/2004 | Partager

. Des festivités, des concours et des tables rondes au menu. Une centaine d’exposants pour la première édition de CremaiUn salon international de la boulangerie, de la pâtisserie et des métiers de bouche? L’idée est pour le moins originale. Derrière cette initiative, Kamal Rahal Essoulami, fils de feu traiteur Rahal et président de l’association Club Coupe du monde de la pâtisserie. Selon les organisateurs de Cremai qui se tient à l’Ofec du 18 au 22 juin, l’enjeu est de taille: accompagner la mise à niveau, largement engagée, du secteur des métiers de bouche et de l’alimentaire. Il s’agit aussi de valoriser la matière première et promouvoir l’art culinaire marocain. Selon Rahal, «le Maroc dispose d’une tradition culinaire aussi riche que variée, d’un savoir-faire séculaire dans les divers métiers de bouche et pourrait ainsi se hisser au panthéon des leaders de l’art de la table». Première caractéristique de cette édition, un salon sélect destiné principalement aux professionnels. En témoignent les 4 jours réservés à ces derniers et une seule journée pour le grand public (dimanche 20 juin). Au rendez-vous, une centaine d’exposants issus du Royaume mais aussi d’autres pays comme la France, l’Espagne, le Portugal, l’Italie et l’Autriche. Il s’agit de présenter les nouveautés en matière d’industrie et de créativité. «C’est aussi l’endroit idéal pour créer des opportunités d’affaires, des prises de contact entre fournisseurs et prospects et éventuellement des partenariats», indiquent les organisateurs.Au menu, 11 concours culinaires primés par des trophées. Par ailleurs, un espace dédié à une signalétique spécifique, des animations, des dégustations et des démonstrations culinaires permettront aux exposants marocains de montrer tout leur savoir-faire. Selon l’initiateur de ce forum de compétition, l’équipe nationale sélectionnée devra représenter le Royaume à la Coupe du monde de la pâtisserie qui se déroulera du 23 au 26 janvier 2005 à Lyon (France) ainsi qu’à la Coupe du monde des glaciers qui aura lieu en mars 2005 à Turin en Italie.A signaler que le Maroc, grâce à une initiative privée, compte déjà à son actif une première participation concluante à la Coupe du monde de la pâtisserie, qui a eu lieu en janvier 2003 à Lyon. Ce fut le seul pays d’Afrique et le second du Monde arabe, après le Liban, à concourir parmi les 20 pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie participant à cette grande compétition internationale. Quant à la Coupe du monde des glaciers, qui a eu lieu à Turin (Italie) en mars 2003, le Maroc était le seul pays arabe et africain à participer à cette manifestation internationale.Meryeme MOUJAB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc