×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:2877 Le 09/10/2008 | Partager

    . Conduite: Comment contrôler les ados«Attache ta ceinture»! «Baisse le volume!» «Ne va pas si vite!» Toutes ces consignes, les parents américains d’adolescents titulaires du permis de conduire n’auront plus besoin de les répéter grâce à un système proposé par Ford dans certains nouveaux modèles. Le système MyKey («ma clé»), équipement standard de la prochaine Ford Focus puis d’autres modèles, «est conçu pour aider les parents à encourager leurs adolescents à conduire plus prudemment et en consommant moins d’essence, et à accroître l’usage de la ceinture de sécurité». Le dispositif peut limiter la vitesse maximale de la voiture ou faire sonner une alarme si elle dépasse 45 miles/heure (73 km/h), 55 m/h (89 km/h) ou 65 m/h (105 km/h). Il peut également débrancher la sono tant que les ceintures ne sont pas attachées et limiter le volume maximum. Ce système, déclenché par une puce logée dans la clé de contact, répondrait à une demande des parents, qui à 50% se seraient dits plus disposés à prêter la voiture à leurs enfants dans ces conditions.. Le Nobel de physique… sans passeportLe lauréat du prix Nobel de physique 2008, le Japonais Toshihide Maskawa, est un grand spécialiste des mécanismes de fondation de notre univers... mais n’a pas de passeport pour aller chercher sa récompense à Stockholm, a révélé mercredi 8 octobre sa femme. Maskawa, 68 ans, est l’un des trois physiciens à partager ce prix prestigieux pour ses travaux sur la «rupture de symétrie» entre matière et antimatière au moment du big bang, un phénomène dans lequel les chercheurs voient une cause de formation de l’univers. Mais sa femme Akiko a déclaré à la presse que son mari ne voyageait jamais à l’étranger et était allergique à l’anglais, la langue la plus utilisée dans la communauté scientifique internationale. A chaque fois que Maskawa a été invité à l’étranger pour recevoir une récompense ou faire un discours, c’est son compère Makoto Kobayashi, colauréat du prix Nobel, qui l’a remplacé jusqu’ici.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc