×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Un impressionnant casting gravite à TangerMed

Par L'Economiste | Edition N°:2407 Le 23/11/2006 | Partager

Pour la plupart, ce sont des firmes de premier rang dans leur domaine respectif qui ont décroché les concessions d’exploitation de quais et des services portuaires à TangerMed. A noter la présence de quelques opérateurs marocains qui ont trouvé là une opportunité d’approfondir leur expertise. Cartes de visite.. Terminal à conteneurs: Maersk en pole position Le groupement Maersk-Akwa a été désigné en 2004 concessionnaire du premier terminal à conteneurs du port TangerMed. A travers ses filiales, Maersk détient 90% dans la société concessionnaire. Le groupe scandinave est le premier armateur mondial avec une flotte de plus de 250 navires totalisant une capacité de chargement d’environ 12 millions de tonnes. Avec la société APM Terminals, ce groupe est également troisième opérateur portuaire mondial. Selon les termes de la convention qui le lie à TMSA pour une durée de 30 ans, le groupe s’engage à investir 120 millions d’euros (1,3 milliard de dirhams) à l’horizon 2007 et à porter ce montant à 150 millions d’euros (1,6 milliard de DH) dans les trois ans qui suivent. Les redevances mensuelles dont le montant global actualisé sur la période de concession dépasse les 100 millions d’euros (1,1 milliard de dirhams).. Terminal pétrolier: Emiratis et Koweïtiens en force La concession du terminal à hydrocarbures du port TangerMed a été attribuée au consortium formé par les sociétés Horizon Terminals Limited (Emirats arabes unis), Afriquia SMDC (Maroc) et Independent Petroleum Group (Koweït).Selon les termes de la convention de concession d’une durée de 25 ans, le consortium s’engage à démarrer l’exploitation du terminal début décembre 2008 et à investir plus de 52 millions d’euros, préalablement à la mise en service du terminal. La concession porte sur la conception, le financement, la réalisation, l’exploitation et l’entretien du terminal. Ce dernier comprend l’équipement d’un poste pétrolier en eaux profondes et l’aménagement d’une zone de stockage d’une capacité de 308.000 m3. Ces installations serviront de plateforme logistique visant l’approvisionnement du marché local en produits raffinés, ainsi que l’approvisionnement en combustible des navires, aussi bien à l’intérieur du port que dans le détroit de Gibraltar. Le contrat de concession confie la gestion opérationnelle du terminal à hydrocarbures à HTL, présent à hauteur de 34% dans le capital de la société concessionnaire. Filiale de la société Emirates National Oil Company, HTL totalise une capacité de stockage de 3,2 millions de m3. Le tour de table de la société concessionnaire sera constitué, en outre des sociétés suivantes: Independent Petroleum Group (IPG), 32,5%. Ce groupe gère et exploite des terminaux pétroliers et chimiques, et opère dans les métiers de logistique des produits pétroliers (transport maritime, transport par pipelines…); Afriquia SMDC avec 33,5%, filiale de la holding marocaine Akwa Group, est le leader national dans la distribution des produits pétroliers, avec 30% de part du marché national, un réseau de 400 stations-service et une capacité de stockage au Maroc de 352.000 m3. . Comanav aux côtés de majorsLe contrat de concession confie la gestion opérationnelle du terminal à conteneurs au groupe Eurogate – Contship Italia (Allemagne – Italie), présent à hauteur de 40% dans le capital de la société concessionnaire. Le groupe exploite 11 terminaux en mer du Nord, en Méditerranée et sur l’Atlantique. Le tour de table de la société concessionnaire est constitué des compagnies maritimes suivantes, à hauteur de 20% chacune: Comanav, MSC (Suisse), deuxième transporteur maritime dans le monde, avec plus de 270 porte-conteneurs en exploitation, totalisant une capacité de chargement qui dépasse 750.000 EVP (équivalent vingt pieds); CMA-CGM (France), troisième compagnie maritime mondiale avec une flotte de 246 navires, offrant une capacité de chargement de 484.000 EVP. Aux termes de l’accord de concession d’une durée de 30 ans, le groupement s’engage à créer des compagnies maritimes marocaines dédiées aux activités de transport régional de conteneurs (feedering) et à doter ces dernières d’un nombre minimal de six navires pendant toute la durée de la concession. Il s’engage également à garantir, dès les premières années d’exploitation, l’utilisation dans une large proportion de la capacité du terminal (1,5 million d’EVP). A travers ce contrat, TMSA assure une mise en service de l’ensemble du principal quai à conteneurs du port, d’une longueur de 1.612 m dès 2008, permettant ainsi à TangerMed d’atteindre une taille critique en termes de trafic.. Un leader mondial pour les services de remorquage La concession des services de remorquage du port TangerMed a été attribuée au profit de Bourbon Maritime (France).Bourbon Maritime, filiale à 100% de Bourbon SA (société cotée au second marché de la Bourse de Paris), est implantée, par le biais de ses filiales, en Europe, Afrique, Asie et sur le continent américain. Bourbon Maritime est reconnu comme un des leaders mondiaux dans les services maritimes, à travers les activités suivantes, remorquage portuaire, l’assistance et le sauvetage en haute mer ainsi que les services maritimes à l’offshore pétrolier.Bourbon Maritime est également présent dans le transport de vrac sec.Sa filiale spécialisée dans le remorquage, dénommée «Les Abeilles», a été créée en 1864 au Havre. Elle comprend 75 remorqueurs, sur un total de 285 navires gérés par le groupe. Cette filiale exerce les activités de remorquage dans 15 ports.Selon les termes de la convention de concession qui le lie à TMSA pour une durée de 25 ans, le concessionnaire s’engage à investir un montant d’environ 240 millions de dirhams. Ce montant d’investissement concerne principalement l’équipement du port de quatre remorqueurs neufs, dotés de moyens modernes de lutte contre l’incendie et la pollution. Ces navires sont par ailleurs aptes à intervenir en haute mer, octroyant ainsi au port une capacité d’intervention sur le détroit en cas d’incident. A travers ce contrat, le concessionnaire s’engage à démarrer les services de remorquage dès le 1er avril 2007, soit trois mois avant la date prévue pour la mise en service commerciale du premier terminal à conteneurs du port.A. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc