×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Un FBI européen

Par L'Economiste | Edition N°:1706 Le 17/02/2004 | Partager

. Terrorisme, biométrie… La réforme d'Europol, l'unité de police européenne dont l'Allemagne voudrait faire un FBI européen et que la France souhaite rendre “plus opérationnelle”, sera au coeur de la réunion des ministres de l'Intérieur du G5, qui devait démarrer hier lundi et se poursuivre mardi en Bavière. A Paris, où l'idée d'une police européenne avec des compétences élargies sur l'ensemble des territoires de l'UE n'est plus considérée comme tabou, on veut rendre Europol “plus opérationnelle, plus efficace”.Mais avec quelle direction? Sur 53 candidats, une première sélection du comité de cinq experts des Etats-membres en a retenu 12, dont trois restent en compétition. Seront abordés, le terrorisme, en particulier de “la sûreté des transports aériens”, avec la question d'éventuels “sky-marshalls”, des policiers embarqués sur les vols sensibles. Arrive après, la biométrie, dont le principe appliqué aux visas Schengen est acquis, avec l'adoption du stockage sur carte à puce des données retenues (empreintes digitales et reconnaissance du visage) pour favoriser “un processus de normalisation internationale” (Otto Schily à La Baule). Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc