×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Un concours pour rehausser la qualité architecturale

    Par L'Economiste | Edition N°:500 Le 05/05/1999 | Partager

    · L'objectif est de proposer des solutions innovantes en matière de logement social
    · La date-limite de dépôt des projets est fixée au 1er juin 1999
    · Le premier prix est doté de 200.000 DH


    Que ce soit à Casablanca, Rabat, Tanger ou ailleurs, le constat est le même: l'habitat social est souvent synonyme de laideur. Portées par l'urgence des besoins pour ce type de logement, les solutions adoptées jusqu'à présent se sont toujours limitées à de simples critères de rentabilité financière au détriment de la qualité architecturale. Cette réalité ne cesse de se confirmer au fil des expériences et des programmes. Actuellement, le Secrétariat d'Etat à l'Habitat veut redéfinir l'habitat social en exigeant une meilleure qualité du cadre bâti.
    La première action initiée dans ce sens a été le lancement il y a quelques jours d'un concours d'architecture pour l'habitat social. L'objectif est de "proposer des esquisses de solutions architecturales innovantes pour ce type de logement tel que perçu par le corps des architectes", est-il indiqué.

    Pertinence, faisabilité et crédibilité


    Le thème générique proposé pour cette première édition est "Pour une nouvelle architecture de l'habitat social". Les architectes-candidats devront ainsi concevoir des unités d'habitations en immeubles collectifs ou semi-collectifs avec une enveloppe pour la construction de l'ordre de 65.000 DH, permettant de ne pas dépasser une valeur immobilière totale de 100.000 à 120.000 DH (y compris terrain et autres frais de construction et de gestion). Le logement conçu devra prévoir l'espace et les aménagements nécessaires pour abriter une vie familiale et présenter des solutions adaptées selon les tailles et les moyens des familles.
    La date-limite de dépôt des projets est fixée au 1er juin 1999. Le jury, qui sera composé de neuf membres, procédera à la sélection de quinze projets parmi lesquels seront désignés les cinq lauréats primés. Le premier prix est doté de 200.000 DH, le second 150.000, le 3ème, 100.000, le 4ème 75.000 et le 5ème 50.000 DH. Parmi les dix candidats suivants, les dossiers jugés par le jury méritant d'être publiés seront récompensés d'une prime de participation d'un montant de 15.000 DH. Selon les initiateurs de ce concours, le jugement portera plus sur la pertinence des solutions préconisées, la faisabilité des solutions techniques et la crédibilité des évaluations financières. "Les réponses ainsi apportées peuvent constituer une première plate-forme pour le débat entre professionnels, usagers et chercheurs de la question de la qualité architecturale dans l'habitat social", souligne un responsable du Secrétariat d'Etat à l'Habitat. Cette réflexion sera prise telle que l'architecte la perçoit dans la société et dans les insuffisances que les solutions initiées jusque-là ne parviennent pas à combler convenablement.


    Hommage à une ville


    L'idée d'organiser un concours d'architecture nouvelle pour l'habitat social a été annoncée lors de la première Université de Printemps de l'Architecture organisée à Figuig du 23 au 25 avril derniers. Plusieurs tables rondes ont été organisées à l'occasion avec pour thème générique "L'architecture de l'habitat social". Les participants à cette manifestation, notamment les architectes, les promoteurs, les universitaires, ont par la même occasion tenu à rendre hommage à Figuig. Cette ville qui a constitué jadis le carrefour des routes caravanières mais qui s'est détériorée depuis pour devenir l'un des plus pauvres centres du pays.

    Adil BOUKHIMA

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc