×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Tunisie/Licence fixes et mobiles
    Un appel d’offres international lancé

    Par L'Economiste | Edition N°:2926 Le 23/12/2008 | Partager

    . Date limite de dépôt des dossiers le 5 mai. Une opération qui marque la fin de l’exclusivité de Tunisie Telecom sur le créneau du fixeC’EST officiel. La Tunisie lance une licence de télécommunications fixes et mobiles 2G et 3G. L’appel d’offres relatif à l’attribution d’une licence pour l’installation et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications fixes et mobiles de deuxième et de troisième génération vient d’être publié par le ministère tunisien des Technologies de la communication. Sont éligibles à la soumission, les opérateurs titulaires d’au moins une licence incluant des services de téléphonie fixe ou mobile en cours d’exploitation depuis au moins deux ans, ou d’une licence incluant des services de transmission de données par satellites en cours d’exploitation en Tunisie. Les opérateurs peuvent soumettre une offre, seuls ou en consortium avec d’autres investisseurs. La date du 5 mai prochain a été fixée comme date limite de dépôt des appels d’offres et la clôture a été fixée pour le deuxième semestre 2009. Un consortium mené par la Banque d’affaires de Tunisie (BAT) a été d’ores et déjà désigné pour le pilotage de l’opération. Le choix de la BAT n’est pas fortuit. Cette banque d’affaires est particulièrement connue pour ses exploits réalisés dans de nombreuses opérations de privatisation, de restructuration, de prise de contrôle,… (ex-Banque du Sud, Société nationale de distribution de pétrole (SNDP), Tunisie Telecom, Groupe Magasin Général, Hôtel Abou Nawas et la Banque tuniso-koweitienne BTK). Aujourd’hui, une seule question occupe les esprits: quels groupes pourraient être sur les rangs et figurer dans les starting-blocks des prétendants les plus sérieux de cette opération? Notons que parmi les candidats déjà actifs en Tunisie, figurent évidemment l’opérateur historique, Tunisie Telecom, Divona Telecom (fournisseur de services télécoms pour entreprises) et Tunisiana, premier opérateur privé en téléphonie mobile (l’égyptien Orascom). A l’évidence, la finalité de l’opération est de poursuivre l’ouverture et la modernisation du paysage des télécommunications et de conclure une alliance stratégique avec un partenaire de tout premier plan. Cette opération marque un nouveau tournant pour le secteur des télécoms en Tunisie. Elle vient surtout mettre un terme à l’exclusivité de Tunisie Telecom sur le créneau du fixe. Il faut rappeller que tout au long de ces dernières années, le pays s’est engagé dans la modernisation et le développement de l’infrastructure dans les TI, l’amélioration de la couverture et de la qualité des réseaux téléphoniques, d’internet, des réseaux d’échange et d’émission des informations à différents usages (éducatif, commercial).


    Parc d’abonnés

    Côté téléphonie, notamment GSM, les deux opérateurs présents (Tunisie Telecom et Tunisiana) se livrent à une bataille commerciale sans merci en matière d’amélioration de la qualité des prestations et des services fournis à leurs clients. Le parc d’abonnés à la téléphonie fixe, exclusivité de Tunisie Telecom, s’est établi à fin octobre 2008 à 1,247 million, selon les derniers chiffres publiés par le ministère des Technologies de la communication. Aussi, le parc d’abonnés sur le segment du mobile s’est élevé à la même date à 8,48 millions d’abonnés (contre 7, 84 millions en 2007) pour une population de 10 millions, soit un taux de pénétration significatif de 80%. De notre correspondante à Tunis,Yousra MAHFOUD

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc