×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Trophées à l'exportation: Sept sociétés primées

Par L'Economiste | Edition N°:619 Le 19/10/1999 | Partager


· Consécration des secteurs des services, des biens de consommation et des biens intermédiaires et équipements
· Les innovations de la troisième édition: Régionalisation, sélection sectorielle et redéfinition des critères de sélection
· Le CNCE travaille sur la création d'une agence pour la promotion économique du Maroc à l'étranger


Le Conseil National du Commerce Extérieur (CNCE), promoteur du concours " Trophées à l'exportation" a rendu son verdict vendredi dernier(1). Sept sociétés des onze nominées sont vues décerner des trophées(2). Les secteurs à l'honneur sont les biens de consommation, les services et le secteur des biens intermédiaires et équipements.
Une forte présence dans les biens de consommation est enregistrée pour cette troisième édition. Trois trophées ont été décrochés par cette catégorie. L'or est ainsi revenu à Frerost de Tanger (agro-alimentaire). L'argent a été attribué à Mocary de Salé (tapisserie). Cette dernière améliore donc sa performance. En 1998, elle avait remporté le bronze. La dernière consécration du secteur des biens de consommation est revenue à la société casablancaise Pogretex (textile-habillement) qui s'est vue attribuer le trophée de bronze.
S'agissant des services, les entreprises casablancaises ont dominé. Ainsi Espace Transit a décroché l'or. Atlas Voyages et Comanav Voyages ex aequo ont romporté le trophée d'argent.
La plus faible présence a été observée du côté des biens d'équipement et intermédiaires. Une seule entreprise de ce secteur a été primée. Il s'agit de General Tire qui a décroché l'or. Les promoteurs de ce concours expliquent la faible performance de ce secteur par "les problèmes de conjoncture qu'il traverse".
Voilà pour ce qui est des trophées. Concernant l'organisation de cette troisième édition, M. Mohamed Lahlou, président du CNCE, précise que plusieurs innovations ont été introduites. Outre la sélection sectorielle, le comité d'élection a retenu l'aspect régional. Aussi, les critères de sélection ont-ils été redéfinis. Ont ainsi été pris en compte les performances à l'exportation, la diversification des marchés, la recherche et développement, la protection de l'environnement, le partenariat à l'international et la créativité aux niveaux design et emballage. M. Lahlou indique que ce concours vise principalement l'évaluation des performances des entreprises sur les marchés étrangers. D'ailleurs, le Conseil a constitué un comité pour le développement d'indicateurs sectoriels de compétitivité. Le CNCE est également sur un projet de loi visant la création d'une agence pour la promotion économique du Maroc à l'étranger. Son président ajoute qu'une réflexion est menée parallèlement sur le rôle de la diplomatie économique.

(1) L'absence du ministre de l'Industrie et du Commerce a été remarquée.
(2) Les sociétés nominées sont: Comanav Voyages, Atlas Voyages, Espace Transit, Transports Internationaux, General Tire, Amandine International (secteur des pêches), GEF (secteur des pêches), Preposte (agro-alimentaire), Mocary (artisanat), Progretex (textile) et Sodimar (artisanat).


Les championnes en 1998


Pour la deuxième édition des Trophées à l'exportation en 1998, neuf entreprises ont été consacrées. Le secteur des biens de consommation y a remporté 4 trophées. La Sonarep avait ainsi décroché l'or. L'argent a été attribué à la société Bailliot et le bronze partagé par Sonic et Mocary.
Pour les biens d'équipement et contrairement donc à la troisième édition, le concours de 1998 avait enregistré une forte présence de ce secteur qui a eu droit aux trois catégories de nomination. Ainsi Ingelec avait reçu l'or. Le trophée d'argent était revenu à Settavex et le bronze à Plastex.
En 1998, ce sont les services qui étaient le moins présents. Deux entreprises seulement ont été primées. Alcatel Télécom avait remporté le trophée d'or et Espace Transit celui d'argent.

Aniss MAGHRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc