×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique Internationale

Trophée des Gazelles: L'aventure coûte plus de 163.000 DH par équipage

Par L'Economiste | Edition N°:462 Le 12/03/1999 | Partager

· Pour la première fois des sponsors offrent des équipages
· 2.000 km à parcourir en neuf étapes
· La course du 24 avril au 3 mai prochains pour plus de 100 participantes


POUR sa neuvième édition, le Trophée Aïcha des Gazelles sera marqué par un geste des sponsors. En Effet, Sidi Ali et L'Oréal, ce dernier en collaboration avec Femmes du Maroc, ont offert, après concours, la possibilité à quatre femmes de participer au Trophée Aïcha des Gazelles. Le concours lancé sur Femmes du Maroc, sous forme de questionnaire, était ouvert à toute femme désirant prendre part à cette épreuve exclusivement féminine.
Elles étaient 66 femmes, de tous les âges et de tous les milieux, à se présenter au concours. 12 ont été nominées pour la sélection finale. Elles sont quatre à avoir été finalement présentées le 8 mars au Hayatt Regency pour prendre la route le 24 avril prochain. Sunny Kunnos, Meriem Sijelmassi, pour L'Oréal, Ihtimad Soufi et Hakima Berdouz, pour Sidi Ali, sont donc les heureuses élues. Ces deux dernières, ingénieurs nucléaires au CNESTEN (Centre National de l'Energie, des Sciences et Techniques Nucléaires), à Rabat, et respectivement chef de Division de la Sécurité Nucléaire et ingénieur de Sécurité, n'ont pas caché leur joie. "C'est la perspective de l'an 2000 qui nous a donné cette envie et ce courage. Il fallait que nous aussi puissions connaître un événement marquant dans notre vie, en cette fin de siècle. Et le Trophée Aïcha des Gazelles est une belle aventure. Nous sommes, en plus de Sidi Ali, porte-parole du CNESTEN", avoue Mme Hakima Berdouz. Agée de 28 ans et mère d'une petite fille de 15 mois, Mme Berdouz reconnaît que " l'appui de son mari est très important".
Avec ce concours donc, plusieurs femmes, que le coût du voyage, qui s'élève à 163.245 DH par équipage de deux personnes, pourrait décourager, ont le droit d'aspirer à leur possibilité de participation pourvu que l'expérience soit répétée lors des prochaines éditions.
Du 24 avril au 3 mai, elles seront plus de 100 femmes venues du monde entier à parcourir les 2.000 km. Elles partiront donc, de Meknès pour le prologue, pour entamer leur première étape à Mengoub, puis Errachidia, Dar Koua, El Mdouara, Battou, Mhamid, Mdawer, Tata et Agadir. Elles sont femmes au foyer, médecins, universitaires, secrétaires, journalistes à affronter pendant 10 jours, le désert marocain.
Loin d'être une balade touristique, le Trophée Aïcha des Gazelles est devenu un challenge annuel où les femmes du Maroc ou d'ailleurs mettent à épreuve leurs connaissances de la mécanique et leur goût de l'aventure.

Ilham BERRADA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc