×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Trois questions à Noureddine Ouazzani, directeur de l’Agropôle olivier

Par L'Economiste | Edition N°:2265 Le 28/04/2006 | Partager

Le secteur oléicole est le fer de lance du développement économique et social de la région Meknès-Tafilalet. Pour les organisateurs du Siagrim, le dynamisme créé autour de cette filière s’intègre parfaitement dans le cadre de la politique oléicole nationale. Projet intégré du secteur oléicole de la région de Meknès-Tafilalet, l’agropôle olivier est l’un des maillons de ce dynamisme.Entretien avec son représentant et aussi membre fondateur de l’Association «Union pour le développement de l’olivier de Meknès (Udom) . L’Economiste: A quoi tient le dynamisme de la filière oléicole dans la région de Meknès-Tafilalet?- Noureddine Ouazzani: Ce dynamisme est né de la volonté et de la rencontre de plusieurs sensibilités intellectuelles, économiques, industrielles et autorités de la région de Meknès-Tafilalet, qui ont en commun pour centre d’intérêt le développement et la promotion du secteur oléicole de cette région. . Disposez-vous d’une feuille de route pour promouvoir ce secteur?- Effectivement. Mais notre région est loin de valoriser ses potentialités oléicoles et son statut historique «Meknassa Zaïtouna: Meknès capitale de l’olivier».Par ailleurs, le développement doit être fait sur des nouvelles bases techniques où l’approche filière doit être privilégiée pour la mise à niveau de ce secteur. . Quels sont les outils développés pour cette mise à niveau? - En fait, nous avons retenu deux actions. La première vise la création de fermes oléicoles pilotes sur des terrains privés ou des terrains domaniaux, collectifs et Habous avec l’appui financier et technique des petits agriculteurs, organisés dans des coopératives oléicoles dans le cadre de contrats de production avec les industriels de la région de Meknès. Ces contrats de production ont pour objectif soit la valorisation de la production des oliveraies existantes et/ou l’extension des superficies oléicoles de la région. L’autre action est l’approche filière qui a été préconisée pour la mise à profit des atouts scientifiques, techniques, industriels et financiers des différents partenaires qui seront impliqués dans ce projet. Propos recueillis par YSA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc