×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Travail des enfants: Les derniers chiffres

Par L'Economiste | Edition N°:617 Le 15/10/1999 | Partager


· Le Ministère de l'Emploi dévoile les résultats de l'enquête sur le travail
des enfants
· 9 enfants sur 10 sont âgés entre 10 et 14 ans
· La durée de travail hebdomadaire dépasse 50 heures pour plus de la moitié de la
population enquêtée


Les chiffres sur le travail des enfants au Maroc sont alarmants. Officiellement, 550.693 enfants de moins de 15 ans délaissent les bancs de l'école pour "intégrer" le monde du travail. L'annonce a été faite par M. Olivier Théo Degreef, lors du séminaire sur l'élaboration du plan national et sectoriel d'action sur le travail des enfants, qui s'est tenu mardi dernier à Rabat. La manifestation a également vu la présentation des résultats de l'enquête sur le travail des enfants au Maroc. Celle-ci a porté sur un échantillon de 3.500 enfants.
Ainsi, 9 enfants sur 10 qui travaillent sont âgés entre 10 et 14 ans. Et 8 enfants sur 10 sont "non scolarisés". Les conditions familiales dans lesquelles ces enfants vivent sont qualifiées de difficiles pour 96% des enfants.
Source de revenu de nombreux ménages, ces enfants restent exposés à de nombreux dangers. Plus de la moitié (60%) risquent un épuisement musculaire et osseux. S'y ajoutent les graves lésions que cause le port de lourdes charges et celles provoquées par les chutes d'objets lourds. "Ils exercent leurs tâches dans des postures fatigantes, courbés, accroupis, debout ou mal assis. Les tâches pénibles, insalubres et dangereuses effectuées par les enfants les exposent aux contraintes visuelles, aux chutes et aux accidents graves", affirment les enquêteurs. Outre les risques de santé, les enfants sont également exposés à des risques d'incendie dans les différents secteurs.
Le degré d'exploitation des enfants est dramatique. Leur rythme de travail est digne de forçats. Près de 6 enfants sur 10 travaillent plus de 50 heures par semaine. "Ils sont privés de temps de repos et de récupération", soulignent les enquêteurs. Pis encore, ces enfants n'ont pas droit à un congés annuel. Ils travaillent plus de 270 jours par an. Pour ce qui est de la rémunération, elle reste inférieure au "salaire minimum " pour plus de la moitié des enfants, alors que prés de 31% n'ont droit à aucun pécule ou sont rétribués en nature et ce, étant donné qu'ils sont considérés comme "des apprentis". D'ailleurs, cet apprentissage peut durer de nombreuses années, relève l'enquête. Et seuls 4% d'enfants ont reçu un véritable apprentissage.
Les relations de travail laissent à désirer. Le climat n'est pas sécurisant pour plus de la moitié. "Les enfants subissent des contraintes et des discriminations sous forme de menaces, de punitions et de violences verbales et physiques de la part des adultes sans aucun moyen de recours", précise l'enquête.

Khadija MASMOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc