×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tourisme/immobilier
9 milliards de dollars d’investissement

Par L'Economiste | Edition N°:2245 Le 30/03/2006 | Partager

. Huit conventions signées hier. Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger bénéficiaires9 milliards de dollars, soit l’équivalent de 81 milliards de DH, pour des projets d’aménagement et de valorisation touristique et résidentiel. Cette enveloppe faramineuse, qui approche les 40% du budget de l’Etat et équivaut pratiquement aux recettes touristiques et MRE (81,5 milliards de DH), à fait l’objet de huit conventions signées hier 29 mars à Casablanca, sous la présidence du Souverain. Le gouvernement et deux des plus grands opérateurs économiques des Emirats arabes unis, Dubaï Holding et Emaar, prévoient d’investir sur 10 ans dans quatre pôles de développement économique du pays: Rabat (5,1 milliards de dollars, soit 45,9 milliards de DH), Marrakech (2,4 milliards de dollars ou 21,6 milliards de DH), Casablanca (1 milliard de dollars, soit 9 milliards de DH) et Tanger (0,65 milliard de dollars ou 5,85 milliards de DH).A terme, ce sont près de 12 milliards de dollars (soit l’équivalent de 108 milliards de DH) qui devraient être investis par Dubaï International Properties (DIP), le bras des investissements immobiliers internationaux du mastodonte Dubaï Holding. Le projet Amwaj à Rabat, fruit du partenariat entre DIP, la CDG et la société Sabr Aménagement, prévoit l’édification sur une centaine d’hectares, de zones résidentielles, commerciales et bureaux… Mais aussi des équipements touristiques et un palais des congrès. L’aménagement d’Amwaj se fera au cœur du projet de mise en valeur des rives du Bouregreg (cf. www.leconomiste.com). A Marrakech, le projet Chrifiya renferme l’aménagement d’une zone touristique sur près de 130 hectares. Last but not least, DIP et la CDG apportent un milliard de dollars pour la corniche de Casablanca et la mise en valeur d’El Hank. Le groupe Emaar a, pour sa part, signé le protocole d’accord d’une valeur de 5,2 milliards de dollars (soit l’équivalent de 46,8 milliards de DH) pour des projets résidentiels, commerciaux et de loisirs. Ils seront localisés à Tanger, Rabat et dans les montagnes de l’Atlas, à l’Oukaïmden. Le projet Saphira concerne la corniche de Rabat, qui devrait se transformer en un centre touristique et de loisirs. Les investisseurs comptent en faire un site privilégié pour les développements commerciaux et l’implantation d’hôtels et infrastructures de loisirs. L’investissement s’élève à 3,1 milliards de dollars, soit l’équivalent de 27,9 milliards de DH. A Tanger, le projet Tinja table sur la construction de 670 résidences et plus de 600 chambres d’hôtel. Des infrastructures dédiées aux loisirs devraient se greffer à la zone résidentielle et commerciale visant le haut de gamme. Le projet à l’Oukaïmden porte sur l’édification d’un complexe offrant stations de ski, golf et centres de remise en forme, entre autres. Des infrastructures commerciales, bureautiques, touristiques et de loisirs sont au programme ainsi que diverses unités résidentielles. Mais aussi 300 magasins et 25.000 m2 d’espace entreprises également en projet.


Qui apporte quoi

. Rabat: 5,1 milliards de dollars- 2 milliards de dollars pour l’aménagement d’une partie de la vallée du Bouregreg (110 hectares au total) réalisé en partenariat avec la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), l’Agence d’aménagement de Bouregreg et le groupe Dubaï Holding. - 3,1 milliards de dollars pour la valorisation par le groupe Emaar, de la corniche de Rabat sur une superficie de 330 hectares.. Marrakech- 1,4 milliard de dollars apportés par le groupe Emaar à l’Oukaïmden, sur une superficie globale de près de 600 hectares.- 1 milliard de dollars pour la valorisation touristique par la CDG et Dubaï Holding pour la construction de deux terrains à Chrifiya de 140 hectares, pour le premier et 600 pour le second, situé à Ouarzazate.. Casablanca- 1 milliard de dollars pour le projet de marina sur la corniche à Casablanca, réalisé par Dubaï Holding et la CDG ainsi que la mise en valeur du site d’El Hank représentant une superficie de 40 hectares.. Tanger- 0,65 milliard de dollars pour la réalisation par le groupe Emaar d’un projet touristique intégré sur une superficie de 230 hectares et composé d’une marina, de plusieurs hôtels et d’infrastructures commerciales.Céline PERROTEY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc