×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    Tourisme: Mars 1992

    Par L'Economiste | Edition N°:28 Le 07/05/1992 | Partager

    Au cours du mois de Mars 1992, l'évolution des arrivées de touristes de nationalité étrangère a enregistré une baisse de 7,6% par rapport à Mars 1991, mais atteint 281.730 entrées. Cependant par rapport au même mois en 1990, la progression est de 9,3%.
    Cette baisse est à imputer essentiellement à la chute du tourisme maghrébin qui en l'espace d'un an a régressé de 32,6%. Les Algériens qui représentent 97,7% du contingent maghrébin et 62,38% du contingent total, sont devenus plus casaniers en raison des derniers événements que vit leur pays. Cette tendance à la baisse concerne aussi la Tunisie et la Libye avec respectivement -42% et -89,3% par rapport à Mars 1991. Après une année 1991 marquée par la crise du Golfe, le tourisme européen semble reprendre enregistrant une hausse de 166% par rapport à Mars 1991.

    Le nombre de touristes européens a atteint 84.663 visiteurs. Toutefois malgré cette hausse la variation par rapport à Mars 1990 reste à la baisse avec -15,2%. Au sein de l'Europe, ce sont les touristes français, représentant 32% du contingent européen, qui enregistrent la plus forte hausse avec +166%. Leur nombre est ainsi passé de 31.825 en Mars 91 à 84.663 en Mars 92. Par rapport à Mars 1990, l'évolution est à la baisse, les arrivées ayant diminué de 36%. Au sein de ce groupe l'Espagne et l'Allemagne progressent respectivement de 20,5% et 394,2%. Par apport à Mars 1990, les deux pays sont à la hausse avec respectivement +45,6% et 4,4%. Outre la fin de la guerre du Golfe, ces progressions reflètent les efforts réalisés en matière de promotion touristique et de qualité. Le tourisme américain a lui aussi progressé de 302,7%. Par rapport en un an à Mars 1990, l'évolution n'a atteint que 26%. Au sein de ce groupe les Etats Unis et le Canada progressent respectivement de 456,8% et 137,7%, résultats de la récente visite du Ministre du Tourisme. Enfin le tourisme en provenance des autres pays arabes progresse de 31,4% alors que le tourisme africain diminue de 23%.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc