×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tourisme: Croissance modérée en 2005

Par L'Economiste | Edition N°:2201 Le 26/01/2006 | Partager

. Une progression de 5%, selon l’OMT. Le secteur est la principale source de devises L’année 2005 était une bonne cuvée pour le tourisme au Maroc. Le secteur a observé «une croissance modérée» de 5% par rapport à 2004, selon les responsables de l’OMT. «Cette progression a été rendue possible grâce aux multiples campagnes de promotion du produit national sur les marchés émetteurs et aux investissements consentis en matière d’infrastructures touristiques, de construction d’hôtels et de parcs d’attractions», a indiqué un responsable de l’instance internationale à Madrid.Le ministère du Tourisme fait état d’une progression de 19% des entrées touristiques, jusqu’en juillet 2005, soit plus de 3,1 millions de touristes accueillis. Les recettes du secteur se sont établies à cette même date à plus de 16,5 milliards de DH (1,6 milliard d’euros), représentant ainsi la principale ressource en devises du Royaume. C’est de bon augure pour l’aboutissement de la stratégie touristique nationale visant à accueillir 10 millions de visiteurs d’ici 2010. En effet, l’année dernière a connu un afflux massif de fonds internationaux déversés dans toutes les filières du secteur. A commencer par le groupe espagnol Fadesa, en passant par le groupe emirati «Emaar». Sans oublier le groupe français Accor, engagé dans une série de complexes liés au tourisme d’affaires et balnéaire. A noter que le Maroc attire de plus en plus de fonds issus de sources nouvelles comme la Russie et la Chine.Côté étatique, de nombreux départements ministériels se sont impliqués dans la promotion de la destination Maroc via des politiques ciblées. Il s’agit entre autres de la stratégie du tourisme golfique bénéficiant des multiples parcours à travers le Royaume, le plan décennal de l’artisanat visant la restructuration du secteur d’ici 2015, ainsi que l’open-sky susceptible de renforcer le trafic touristique. Le ministère du Tourisme et l’ONMT ont sillonné, avec les professionnels marocains, les grandes foires touristiques internationales où le produit national a su se démarquer par rapport à ses proches concurrents, en particulier dans la région Mena. . Toujours décalé En dépit de tous ses efforts, le Maroc reste toujours décalé par rapport à ses proches concurrents arabes et méditerranéens. Un rapport de l’OMT souligne que la Tunisie a réalisé une croissance de 8% devant Dubaï (7%) et l’Egypte (6%). Le Maroc se situe au même niveau que la Jordanie en terme de croissance. A noter des progressions remarquables réalisées par la Palestine (45%), l’Arabie saoudite (21%) et Bahreïn (11%). Mais le pays-phare de la région, selon l’OMT, reste la Turquie où l’activité touristique a progressé de 20% par rapport à 2004. On reproche au Maroc, selon le portail Bladi.net, les lourdes procédures administratives pénalisant lourdement les investissements étrangers ou encore la hausse inédite du prix du foncier qui s’est accru de 30% à Marrakech. Le rapport fait état d’une croissance globale de 5,5% du secteur touristique au niveau international.Une tendance qui devrait se maintenir en 2006 avec une progression estimée entre 4 et 5%, justifiée par les perspectives de croissance économique dans le monde et en particulier dans la zone euro. Le document met toutefois en garde contre trois phénomènes. D’abord, le terrorisme, même si ses répercussions sont limitées à court terme. Ensuite, la hausse des prix de l’énergie et enfin la propagation de la grippe aviaire qui menace essentiellement les régions d’Asie du Sud-Est. Nouaïm SQALLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc