×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Textiles: En attendant la délocalisation : Courtaulds Espagne veut doubler ses ventes au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:109 Le 23/12/1993 | Partager

La signature des accords du GATT déclenche dans l'industrie textile européenne, vouée à la délocalisation, la recherche de destinations. Courtaulds, déjà présent dans la confection au Maroc, étudie la possibilité de délocaliser son unité espagnole de fabrication de fibre acrylique.

Représenté par CTC Maroc (Conseils pour Textiles et Chimie)

Courtaulds Espagne, spécialisé dans la fabrication de fibre acrylique, commence la première phase d'une délocalisation future. Il veut d'abord doubler ses ventes sur le marché marocain. "D'ici deux ans, nos ventes de fibre acrylique, actuellement de 20.000 tonnes par an, passeront à 40.000 tonnes/an". C'est l'objectif annoncé par le président du holding du groupe Courtaulds en Espagne, M. Jaime Valls. Le marché algérien a fait l'objet d'une opération similaire.

L'industrie de la fibre acrylique compte à ce jour 11 unités de production dans le monde. Ce nombre tombera à 8 d'ici l'an 2000. L'unité de fabrication de fibre acrylique que pourrait recevoir le marché marocain devra avoir une capacité de production de 40.000 tonnes/an. L'horizon 2000 est l'échéance évoquée pour une opération de délocalisation. Pour l'implantation d'une unité de fabrication de fibre acrylique, Courtaulds fait référence à un environnement adéquat.
Le volet de la formation professionnelle est cité en premier lieu.

Le président de Courtaulds Espagne a insisté sur la nécessité de disposer d'un encadrement formé. L'unité espagnole compte 70 cadres supérieurs sur son effectif global de 435 personnes. Quant au personnel ouvrier, il est recruté à un niveau bac plus deux, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité. Les matières premières inflammables (dérivés de pétrole) comportent des risques importants d'explosion. Sur le plan financier, M. Valls parle d'énormes possibilités, même si les taux d'intérêt demeurent trop élevés au Maroc. L'observation fait suite à ses entretiens avec deux grands banquiers de la place.

L'investissement dans une unité de production d'une capacité de 40.000 tonnes/an atteint 250 millions de Dollars. Le textile espagnol, qui reste encore du point de vue de l'emploi, le secteur industriel le plus important du pays, fait vivre 300.000 personnes. Il compte un peu plus de 8.000 entreprises. L'industrie européenne en général commence à sonder les potentialités de délocalisation.

"Le jour où il faudra délocaliser, et c'est inévitable, pourquoi aller au Sud-Est asiatique, autant opter pour des destinations plus proches: Maroc, Maghreb, mais l'Europe regardera aussi son aile est", selon le président de Courtaulds Espagne. Pour saisir cette opportunité, il appartient au futur candidat de démontrer qu'il est plus créatif et donc plus apte à accueillir la production européenne.

M. Valls a tenu à rappeler que dans les critères de choix d'une destination de délocalisation, la proximité géographique est une donnée importante. La notion de partenariat l'est également. Enfin, se rassurant, il indique que les Espagnols sont, par rapport au Maroc, en meilleure position que leurs homologues allemands, ou encore belges pour délocaliser.

L'usine espagnole de Courtaulds, basée à Prat Llobregat, est installée sur une superficie de 9 hectares. Sa capacité de production annuelle est de 62.000 tonnes. Elle a produit 57.000 tonnes en 1993.

Naïma HADER

Carte de visite

Le géant britannique, Courtaulds plc, spécialisé dans la fabrication et le commerce de matières spéciales, réalise pour l'exercice 92/93 un chiffre d'affaires de 18 milliards de FF. Il emploie 21.000 de personnes.

Sur les créneaux des peintures marines, des films de contrôle des rayons solaires, des peintures et adhésifs spéciaux pour l'industrie aérospatiale, des revêtements en poudre et fibre acrylique teinte en ligne, le groupe est leader mondial. Il est également l'un des principaux fournisseurs de produits d'acétate de cellulose et premier sur le marché de la rayonne viscose aux Etats-Unis. Il est le second fabricant de tuyaux pour récipients en Europe et aux USA. Il est enfin classé parmi les glands producteurs européens de films de polypropylène co-filé.

Sa division textile, Courtaulds Textiles plc, fonctionne de façon indépendante. Elle a clôturé l'exercice 1993 avec un résultat d'exploitation de 1.800 millions de FF (208 millions de Livres sterling). Ce qui représente 10% des ventes. En Espagne, la firme britannique compte une usine de fibre acrylique, une société de peinture industrielle (International Lori S.A.) et enfin Courtaulds Films S.A. chargée de la commercialisation des films de polypropylène et cellophane.

Les marques de Courtaulds les plus connues sont les peintures International (Interpon et Interspray), les fibres acryliques Courtelle et les revêtements pour sols Amtico.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc