×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Textile: Les dossiers à assainir

Par L'Economiste | Edition N°:1565 Le 21/07/2003 | Partager

. Remboursement des arriérés de CNSS, accès au Fortex, ristourne énergétique… les questions discutées à l'AGO de l'Amith. “Nouveau cap pour une industrie créative”, c'est ainsi que les textiliens ont baptisé leur journée prévue le 17 octobre à MarrakechLa dernière assemblée générale de l'Amith qui s'est déroulée le 17 juillet à Casablanca n'a pas manqué de faire réagir les opérateurs venus en nombre significatif. Questions récurrentes certes, mais pesant énormément sur le fonctionnement de l'entreprise: les arriérés des cotisations de la CNSS que les employeurs peinent encore à rembourser. Une question que des responsables de la CNSS et du ministère du Commerce et de l'Industrie, présents à l'assemblée, ont tenu à clarifier. Les remboursements peuvent être effectués jusqu'au 31 décembre 2003 permettant ainsi de prétendre aux dispositions de l'accord-cadre. Rappelons que celles-ci concernent la réduction de 50% des charges patronales sur les cotisations de la CNSS. Et ne pouvaient y aspirer que les entreprises à jour de leurs cotisations. . RetardatairesAujourd'hui, la Caisse donne plus de temps aux retardataires pour régler leurs ardoises et bénéficier de la ristourne. D'ailleurs, tel que présenté par Salah Eddine Mezouar, président de l'Amith, l'assainissement dans les plus brefs délais du passif avec la CNSS et la douane fait partie des chantiers prioritaires. Et cela pour permettre aux entreprises concernées de se focaliser sur l'action de mise à niveau interne. Et dans la même optique, l'Association se propose également, avec l'aide du gouvernement, de rendre effectives certaines dispositions de l'accord-cadre. Ce projet répond d'ailleurs à une double interrogation: quid de la ristourne énergétique? Mais aussi, comment avoir accès au Fortex, sachant qu'aujourd'hui une seule entreprise a pu en bénéficier? Question énergie, l'Association s'est rendue compte après coup que l'enveloppe accordée par le gouvernement, qui consiste à rembourser 20 centimes par kWh pour les entreprises de l'amont, n'est pas assez substantielle. Pour être effective, “il faudrait qu'elle soit trois fois plus élevée”, est-il estimé. Signalons qu'au 4e trimestre 2002, seules 220 entreprises sur 600 recensées ont effectué la demande. Le montant calculé par l'ONE porte sur 28 millions de DH. Et pour le 1er trimestre 2003, 13 sociétés en moins ont profité de la ristourne pour une enveloppe de 26 millions de DH. . DiligenceCôté Fortex, Fonds de restructuration textile, c'est l'imprécision des critères d'éligibilité qui a été à l'origine de la confusion. Au cours de la rencontre avec le Premier ministre, l'Amith a reçu l'assurance que ce dossier allait être traité avec diligence. En revanche, le Foman, Fonds destiné à la mise à niveau, vient d'être débloqué au grand bonheur des industriels. Le Fonds de promotion, quant à lui, même s'il a été prévu dans l'accord-cadre n'a pas encore été activé.Ce n'est pas pour autant que les textiliens se croisent les bras. La promotion du secteur est en bonne marche, à tel point que les professionnels prévoient au cours d'octobre de consacrer toute une journée pour faire connaître les évolutions tangibles et le repositionnement stratégique effectués par le secteur. L'objectif majeur est de permettre à l'Association de communiquer et de faire partager sa vision de la stratégie de développement de l'industrie textile-habillement à l'horizon 2010. Et aussi, les valeurs qu'elle souhaite véhiculer, les mesures incitatives et les plans d'accompagnement et qu'elle compte mener. Une rencontre internationale placée sous le thème “nouveau cap pour une industrie créative”, programmée le 17 octobre 2003 à Marrakech. Radia LAHLOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc