×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Tétouan: Le Festival du cinéma lâché par ses sponsors

Par L'Economiste | Edition N°:1610 Le 26/09/2003 | Partager

. Sa douzième édition prévue du 24 septembre au 1er octobre n'aura pas lieuLa nouvelle est tombée comme un couperet. La 12e édition du Festival international de cinéma méditerranéen de Tétouan n'aura pas lieu. Ce festival qui devait se tenir du 24 septembre au 1er octobre 2003 n'a plus de budget. “Au moment où le programme a été finalisé, nous étions surpris de constater le désistement de la plupart des partenaires qui soutenaient le festival”, déclarent les organisateurs dans un communiqué. Ces derniers déplorent la situation financière étouffante après le retrait des sponsors dont les principaux ne sont autres que le ministère de la Culture, les Affaires étrangères et l'Agence de développement des provinces du Nord. “Le ministère de la Culture nous avait promis 150.000 DH comme participation. Le montant n'a jamais été débloqué”, ajoute Hamid Laydouni, secrétaire général de l'Association des amis du cinéma de Tétouan qui organise la manifestation. A noter que pour cette édition, le budget prévu était de 1,5 million de DH. L'association avait reçu la promesse d'avoir des billets d'avion gratuits, disent ses responsables. Et d'ajouter que le ministère des Affaires étrangère n'acheminera pas les copies des films comme c'était le cas lors des éditions précédentes. Les organisateurs ne comprennent pas, en particulier, la position de l'Agence du Nord, qui est portant liée avec le festival par une convention. “L'Agence a bel et bien reçu une demande pour participer au financement du festival au mois de janvier dernier. Pour pouvoir décider, il nous fallait avoir des précisions sur le programme. La réponse des organisateurs du festival est arrivée le 4 avril. C'était trop tard, nous avions déjà bouclé notre budget”, rétorque Driss Benhima, directeur de l'Agence. “Nous avons une vocation de développement et non d'assistanat. Nous accompagnons les projets jusqu'à maturité et après c'est à eux de se prendre en charge”, ajoute encore Benhima pour qui la convention signée avec l'Association des amis du cinéma n'est que ponctuelle. Le festival devait atteindre le stade de maturité pour voler de ses propres ailes. Et c'est pourquoi, l'Agence du nord décide de ne plus financer le festival même pour les prochaines éditions. Reste que l'organisation de cette douzième édition du festival a été entachée d'accidents de parcours qui sont peut-être à l'origine du retrait de certains sponsors. Le festival qui se tient tous les deux ans était prévu au départ pour le mois de mars. Mais avec les événements en Irak, il a été reporté pour la semaine du 3 au 10 octobre. Une date qui ne convenait pas, car elle coïncidait avec le non moins prestigieux festival du Film de Marrakech, prévu du 3 au 8 octobre. D'où un troisième changement de calendriers pour décider du démarrage du festival de Tétouan le 24 septembre. Ces changements dans la programmation de la manifestation seraient derrière le retrait des sponsors. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc