×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Tétouan: Amendis mise sur le compteur prépayé

Par L'Economiste | Edition N°:3513 Le 21/04/2011 | Partager
Son implantation est prévue pour août 2011
Revoir les redevances para-tarifaires, une nécessité pour la société

Amendis réussira-t-elle à endiguer la vague de contestations dont fait l’objet sa facturation? En tout cas, la société, chargée de la gestion déléguée, vient de faire un premier pas à Tétouan. Le staff d’Amendis a présenté mardi dernier diverses mesures destinées à améliorer ses relations avec sa clientèle. L’une des nouveautés est le lancement du compteur électrique à prépaiement, une nouveauté en milieu urbain au Maroc. Ce compteur fonctionne à la manière des GSM prépayés et se recharge avec des cartes à prépaiement qui seront en vente dans le réseau d’agences d’Amendis. Cette formule sera réservée aux clients situés dans les quartiers périphériques de la ville de Tétouan, indique Jean-Michel Tiberi, directeur général chez Amendis. Tout client installé dans ces quartiers et affichant une consommation mensuelle inférieure à 150 kilowatts-heure pourra en faire la demande, et ce, gratuitement. Leur implantation est prévue à partir d’août 2011. Selon le management, ce nouveau compteur permettra aux usagers de mieux cerner leur consommation d’énergie et de la gérer en fonction de leurs besoins.
Une autre nouveauté reste l’élargissement du réseau d’Amendis et des possibilités de paiement au niveau des guichets automatiques de la Banque Populaire.
Le réseau Jiwar, (cf. www.leconomiste.com) devrait lui aussi connaître des améliorations dont la plus importante sera sa gratuité. En effet, depuis son lancement, ce service de paiement était assorti de frais de 2,50 DH par facture. Depuis le 20 avril, Amendis les prendra en charge.
D’autre part, dès le mois de juin, la facture fera sa première mue depuis son lancement en 2002. Cette dernière sera enrichie en informations, dont un histogramme pour informer le client sur les tendances de sa consommation. Et il est prévu dans un second temps de fusionner les deux factures d’eau et d’électricité sur le même feuillet.
Sur un autre registre, Amendis se dit sensible au problème de la facturation, surtout pour celles à faible montant. Sur ces factures, le montant des redevances fixes peut s’élever jusqu’à 50% du total. Tiberi déclare que la société est disposée à réaménager ces dispositions tarifaires et ce, dans le cadre de la révision du contrat de gestion déléguée. Une révision qui est en cours et qui devrait aboutir dans les prochains mois, selon le management.

De notre correspondant,
Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc