×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Télécommunications
L’ANRT met de l’ordre dans la pub

Par L'Economiste | Edition N°:2383 Le 16/10/2006 | Partager

. Visuel, audio, papier, SMS ou courriel, tous les supports visés. Le gendarme du marché ouvre une boîte à idéesLA concurrence dans le secteur des télécommunications fait rage. Des stratégies de communication de plus en plus agressives sont désormais nécessaires pour attirer une clientèle surexposée. Résultat: des campagnes et des offres promotionnelles pas toujours très claires pour les consommateurs. Alertée par plusieurs plaintes de consommateurs et ayant elle-même constaté des irrégularités, l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) est décidée à mettre de l’ordre dans le marché. Un appel à commentaires vient d’être lancé, autour d’un projet de décision sur les modalités de publicité des services de télécommunication. En clair, c’est une boîte à idées, ouverte jusqu’au 30 octobre, à l’intention des différents opérateurs et fournisseurs de services ainsi que des associations des consommateurs pour recueillir les avis des uns et des autres. Les propositions les plus pertinentes serviront de base à une «décision cadre» à mettre en place par la direction de la Concurrence et du suivi des opérateurs de l’agence, qui sera chargée d’en assurer l’exécution, explique-t-on à l’ANRT. Sus aux renvois microscopiques!Opérateurs de téléphonie, d’Internet et autres fournisseurs de services à valeur ajoutée, sont contraints de surenchérir face à la concurence. Les agences de communication doivent faire preuve d’imagination et d’ingéniosité pour démarquer les produits.Des spots publicitaires sur les chaînes de télévision nationales, des affiches placardées partout, des millions de SMS envoyés aux particuliers, des jeux et concours promettant monts et merveilles, des promotions offrant des mois de gratuité ou des tarifs exceptionnels… Le secteur des télécommunications est certainement l’un des plus dynamiques et des plus porteurs du marché de la com’. Comment s’y retrouver dans cette profusion d’offres et de promesses et éviter les embûches? Le projet, que se propose de mettre en place l’ANRT, devrait «encadrer d’une manière claire la conception et les pratiques d’une publicité, quel que soit le support utilisé, pour que le consommateur soit avisé de tous les aspects de l’offre,» assure-t-on à l’agence. La décision de projet porte sur les modalités de publicité et d’affichage des offres de services que doivent respecter opérateurs et fournisseurs. Que ce soit sur des supports visuels, audio, papier, par SMS ou par voie électronique.Les messages devront préciser les informations sur les caractéristiques essentielles de l’offre, les conditions d’accès et les prix d’acquisition ou de location de l’équipement indispensable au fonctionnement du service objet de la promotion. Les opérateurs doivent aussi respecter les principes de lisibilité des messages publicitaires notamment en indiquant la durée de disponibilité de l’offre. Il s’agit aussi pour eux d’éviter toute mention de nature à induire le consommateur en erreur. L’identification de l’origine du message pour les SMS ou courriels devra permettre aux consommateurs la possibilité de refuser la réception de tels messages. La lisibilité devra être aussi assurée au niveau de toutes les composantes du message y compris les renvois souvent de taille microscopique sur les affiches et autres annonces presse.A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc