×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Technopark lance son portail Internet

Par L'Economiste | Edition N°:1619 Le 09/10/2003 | Partager

. La société gestionnaire du Parc fête ses deux années de mise en service . L'occasion de faire le bilan Mieux vaut tard que jamais. Alors qu'il n'abrite que des sociétés spécialisées dans les NTIC, le Technopark de Casablanca a mis deux ans pour lancer enfin son portail Internet. Le site (www.casablanca-technopark.ma) est destiné à communiquer sur les atouts des entreprises innovantes hébergées dans ce grand bâtiment. Selon Abderrafie Hanouf, DG de la société gestionnaire, ce portail est un outil de double communication. En externe, ce site permettra aux différentes entreprises hébergées «d'exposer leurs produits aux internautes, ce qui représente un espace supplémentaire et non moins important de publicité. Le site aura également comme fonction de fédérer les synergies et la communication interne des opérateurs du Technopark». Ce projet a été développé en partenariat avec Casanet, développeur de site Web. Le lancement du site a coïncidé avec le deuxième anniversaire du Technopark, le 8 octobre dernier. Pour cette occasion, les gestionnaires ont établi le bilan des activités au cours de cette période. Les conclusions sont encourageantes. Le site s'est renforcé d'une trentaine de nouvelles entreprises, «établissant ainsi le taux d'occupation du bâtiment à plus de 90%», se réjouit la direction. Ce qui porte le nombre des entreprises à 130 aujourd'hui. «Et pas des moindres», soulignent les responsables. Allusion est faite à la société Call Bright, filiale d'un groupe américain (Silicon-valley), spécialisé dans les solutions informatiques pour les revendeurs de voitures. Ou encore, à Logic Consulting, installé depuis plus d'un mois et qui traite des images de synthèse en trois dimensions. De manière générale, les domaines d'activités développées au Technopark sont multiples. «Elles vont de l'informatique à l'audiovisuel, en passant par Internet et les télécommunications», indique-t-on auprès de la direction.Pour rappel, le Technopark a été créé en octobre 2001. Il est géré par une société anonyme (Maroc Information Technopark Company) à capital social mixte de 46 millions de dirhams. L'Etat détient 37% des actions (minorité de blocage). La seconde partie du tour de table est, quant à elle, constituée de BCM, BMCE Bank, Wafabank et la CDG.Tout en étant une entreprise de droit privé, la société gestionnaire de cet espace d'innovation «apporte un soutien annuel aux start-up hébergées de l'ordre de 2 millions de DH», affirment ses responsables. Ce montant est le résultat de la différence entre les tarifs pratiqués et le coût des prestations fournies par le Technopark. Outre la gestion du parc, MITC a également un rôle d'aide à la création et au développement des entreprises innovantes dans le secteur des technologies. «Pour ce faire, nous essayons de leur offrir un ensemble de services destinés à faciliter le développement de leurs activités dans un environnement adapté», concluent les responsables du parc.Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc