×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Taza: Les pompiers jouent les alliances pour lutter contre le feu

Par L'Economiste | Edition N°:1574 Le 04/08/2003 | Partager

. La province de Taza abrite 400.000 hectares de forêts où le risque de feu augmente en été. Sapeurs-pompiers, agents des Eaux et Forêts, gendarmes et population locale mobilisésA Taza où l'espace forestier occupe une grande partie du territoire provincial (plus de 400.000 hectares), les incendies deviennent fréquents avec la chaleur d'été. C'est notamment le cas de celui qui s'est déclaré, mardi dernier, dans une forêt à Maghraoua. Déclenché très tôt le matin (vers 2 heures), le feu a pu être circonscrit vers 10 heures. Mais ce n'est qu'après 16 heures de lutte que les dernières flammes ont été totalement maîtrisées. Selon Sadik Biada, directeur régional des Eaux et Forêts, il s'agit certainement d'un incendie provoqué. “Il s'est déclenché pendant la nuit et à plusieurs endroits”, explique-t-il. En quelques heures, le feu a parcouru cinq hectares, la forte chaleur estivale aidant. Mais les dégâts auraient pu être plus importants. Compte tenu de l'étendu de la forêt, sa composition (chêne vert) et son inaccessibilité.“Volontaires ou accidentels, ces feux deviennent le cauchemar de l'été”, est-il indiqué. Chaque année, plusieurs hectares de forêt sont ravagés. A chaque nouvelle alerte, c'est la mobilisation totale. Celle des agents des Eaux et Forêts, des éléments de la Protection civile et de la Gendarmerie royale certes, mais aussi de la population locale dont le rôle reste capital. Pour maîtriser ce fléau, la coordination des efforts s'avère nécessaire. D'ailleurs, c'est dans ce contexte que les agents des Eaux et Forêts de la province ont bénéficié de l'encadrement de la Protection civile de Taza en matière d'intervention anti-incendie (cf. www.leconomiste.com). “La contribution des agents des Eaux et Forêts est incontournable. Présents en permanence sur les lieux à risque (forêts), ils peuvent nous aider à contenir le feu à ses débuts et limiter sa propagation”, précise Abdelaziz El Ouahi, capitaine de la caserne de la Protection civile de Taza. De notre correspondante, Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc