×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Taza: Les artisans auront bientôt leur village

Par L'Economiste | Edition N°:1711 Le 24/02/2004 | Partager

. Ce sera un coup de pouce à l'artisanat mais aussi au tourisme. Un budget de 4,8 millions de dirhams débloqué pour le projet Bonne nouvelle pour les artisans de Taza. Leur village tellement attendu verra bientôt le jour. Initié sur papier il y a des années, ce projet va enfin se concrétiser. Les travaux de construction ne vont pas tarder à commencer. Sur une superficie de 2.400 m2, ce nouveau village d'artisanat sera situé à l'ancienne médina de la ville de Taza (Taza-haut). Il s'agit d'une construction R+1. Au total, 40 artisans vont bénéficier d'un local. Plusieurs professions artisanales sont concernées par le projet. Parmi elles figurent la broderie, la sculpture, la tapisserie, la verrerie, la maroquinerie… “Ce sera un vrai coup de pouce à l'artisanat local”, explique Ahmed Alaoui, directeur de la Chambre d'artisanat des provinces de Taza, Al Hoceïma et Taounate. Et d'ajouter que “cette initiative ne manquera pas d'avoir un impact positif sur le développement du tourisme dans la région”. Une salle d'exposition fera notamment partie de cette structure. Les visiteurs vont pouvoir y admirer la production artisanale locale. Le village comprendra également un centre d'animation féminine et un autre pour la formation professionnelle, sans oublier un pavillon pour l'administration, une agence bancaire. La valeur totale de l'investissement est estimée à 4,8 millions de dirhams. En vertu de l'accord en question, l'ex-commune s'était engagée à faire le don du terrain où sera édifié le village pour un coût évalué à 1,2 million de dirhams. Pour sa part, l'APDN (Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et des provinces du Nord) contribue au financement par un montant de 1,4 million de dirhams. Quant aux contributions du département de l'Artisanat et de la chambre d'artisanat, elles sont fixées respectivement à 0,4 et 1 million de dirhams. Le reste, soit 0,8 million de dirhams, sera supporté par les artisans bénéficiaires du projet. Constitués en association, ceux-ci seront appelés à assurer la gestion du village et son hygiène. A noter qu'un projet similaire sera réalisé prochainement à la commune de Tahla. “On est actuellement dans la phase de recherche de l'assiette foncière nécessaire pour sa réalisation”, précise Alaoui.De notre correspondante,Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc