×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Taza: Faible croissance industrielle

Par L'Economiste | Edition N°:1475 Le 13/03/2003 | Partager

. La confection représente 95% des unités exportatrices dans la région L'activité industrielle dans la province de Taza n'arrive toujours pas à atteindre sa vitesse de croisière. C'est du moins le constat du dernier rapport établi par la direction provinciale du Commerce et de l'Industrie de Taza. Selon ce rapport, les performances industrielles réalisées entre 1997 et 2001 sont modestes. Pendant cette période, la valeur de la production a été à peine de 500 millions de DH pour la province alors que le chiffre d'affaires n'a pas dépassé 600 millions de DH. En moyenne, 500 emplois sont créés chaque année par le secteur de l'industrie. Au titre de l'exercice 2001, l'effectif total de la main-d'oeuvre industrielle a été de 6.594 contre 5.759 l'année précédente. En termes de valeur ajoutée, la plus grande performance a été enregistrée en 2001. A la fin de cet exercice, la valeur ajoutée créée a atteint 191 millions de dirhams contre 149 millions l'année précédente. C'est une hausse de 28%. D'après le rapport, cette évolution dépasse de loin la progression annuelle moyenne constatée entre 1997 et 2001 et qui est de 7%. Par ailleurs, en dépit d'un léger fléchissement de la production, les exportations ont connu une reprise notoire. Avec une amélioration de 13%, celles-ci ont enregistré leur plus forte valeur depuis cinq ans, soit 170 millions de dirhams. «Cette performance est due principalement au secteur de la confection qui représente 95% des 19 unités exportatrices de l'exercice 2001«, ajoute le rapport. A souligner que sur les 130 unités industrielles que compte la province, 107 seulement sont encore actifs à fin 2001. Les 23 unités restantes sont en arrêt provisoire d'activité pour différentes raisons (démarrage, restructuration, perte provisoire de part de marché…). Selon le rapport, ces entreprises sont susceptibles de reprendre leur activité dans les exercices à venir. De notre correspondante, Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc