×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Taza: Des logements sociaux deviendront cité universitaire

Par L'Economiste | Edition N°:1453 Le 06/02/2003 | Partager

. Au stade de projet, cette transformation n'attend que l'approbation de l'administration centrale. Il s'agit d'une partie des constructions inachevées sises au quartier Al Massira II. Plus de 300 étudiants profiteront de ce projet dont l'étude est réalisée par la délégation provinciale de l'habitat et l'ANHI “Quel gâchis!”, c'est ce que les habitants de Taza ne se lassent de répéter à chaque fois qu'ils passent devant les constructions inachevées sises au quartier Al Massira II. S'inscrivant dans le cadre du programme des 200.000 logements, ce chantier est resté à l'abandon depuis des années. C'est l'agence nationale de lutte contre l'habitat insalubre (ANHI) qui avait en charge la réalisation de cet ouvrage. Le délégué provincial de l'Habitat de Taza, Mohammed Saïd Sary, impute cet échec notamment au manque de moyens financiers et à l'insolvabilité des bénéficiaires. Au moment du lancement du projet, les demandeurs étaient très enthousiastes à l'idée d'acquérir un logement à prix réduit. “Près de 5.000 personnes avaient déposé leurs demandes pour bénéficier d'un appartement dans le cadre de ce programme”, précise le délégué provincial. Mais une fois le gros oeuvre réalisé, les demandeurs ont refusé de payer leur part de l'investissement. Selon eux, les logements bâtis ne correspondent plus à leurs attentes. Ils sont trop exigus pour pouvoir héberger une famille. Et c'est ainsi que la situation est restée en suspens… Mais une solution se profile à l'horizon, avec l'ouverture prochaine de l'université de Taza. Les logements construits répondent parfaitement aux besoins des étudiants. D'autant plus que le quartier Al Massira II se trouve à proximité du lieu qui va abriter la future université. C'est ce qui a poussé la délégation provinciale de l'Habitat de Taza à envisager la transformation de ces constructions en cité universitaire. Une étude de faisabilité a été effectuée en collaboration avec l'ANHI et a été présentée récemment aux partenaires concernés. Il s'agit notamment du ministère de l'Enseignement supérieur, l'Agence du nord, le Conseil provincial et le Conseil régional. Selon cette étude, 308 étudiants pourront profiter de ces locaux. De notre correspondante, Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc