×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Taza: Comment une entreprise a joué le pari de la qualité

Par L'Economiste | Edition N°:1634 Le 30/10/2003 | Partager

. Des trophées pour renforcer l'image de marque et gagner de nouveaux marchésLa société Peper's devient un cas d'école pour les entreprises de la région. Son nom n'a pas cessé de résonner lors de la 7e édition des journées d'information sur la qualité, qui s'est déroulée récemment au Centre des études universitaires de Taza. Opérateurs économiques, étudiants et représentants de services publics et de la société civile étaient présents. Organisée par la délégation provinciale du commerce et de l'industrie (DPCI) de Taza, en collaboration avec le Comité local de la qualité, cette manifestation a été notamment l'occasion d'exposer l'expérience de cette unité de production qui a misé sur la qualité. Pour Peper's, cette année est marquée par les consécrations. Trois grands prix de la qualité ont été décrochés en effet par cette entreprise qui opère dans le domaine du prêt-à-porter femmes et enfants. Après le “Centuary International Quality Era Award” (catégorie or), délivré à Genève, et le “Trophée International d'Or Europe à la Qualité (New Millennium Award)”, remis à Paris (cf. www.leconomiste.com), la société s'est vu récemment attribuée, à Casablanca, le trophée d'or de l'exportation. C'est dans la catégorie du chiffre d'affaires à l'exportation entre 10 et 20 millions de dirhams. “Ces prix renforcent l'image de la société et nous incitent à nous accrocher davantage à notre démarche qualité. D'autant qu'avec les trophées, notre clientèle s'est beaucoup élargie”, confie Driss Bouhmadi, le dirigeant de Peper's. “Actuellement, nous exportons vers diverses destinations dont la France, le Portugal, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne, le Danemark et la Suède”, précise-t-il. Pour le consultant de la société, Rachid Sqali, la proximité de l'Europe n'est plus un atout. C'est la qualité qui compte. “Les unités de Taïwan et du Bangladesh sont très loin, et cela ne les empêchent pas d'être de sérieux concurrents”, explique-t-il. Dans sa politique, Peper's met le paquet sur la formation du personnel. Deux sortes de cours sont dispensés à cet effet. Il y a ceux destinés à l'alphabétisation des ouvriers et ceux relatifs à l'encadrement technique. De même, l'amélioration des conditions du travail fait partie des préoccupations de la société. “L'usine est entièrement climatisée”, précise Sqali.A noter que la société Peper's a été créée en 1992. Sur un espace de 6.500 mètres. Elle dispose de 3 ateliers de fabrication pour un total de 450 employés.


Centre des études universitaires

Ces journées qualité ont eu lieu au Centre des études universitaires de Taza. C'est la première manifestation que ce nouveau centre abrite depuis qu'il est opérationnel le 29 septembre dernier. Le nombre des inscrits au titre de l'année universitaire en cours s'élève à quelque 1.500 étudiants. Le corps professoral étant composé de 74 enseignants. Plusieurs filières ont été ouvertes cette année. Il s'agit notamment de celles des sciences de la vie et de la terre, des sciences de la matière physique-chimie, de la géographie, de l'histoire et civilisation, de littératures française et arabe, de droit privé et de l'économie.Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc