×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tanger: L’ONE prend en charge l’éclairage public

Par L'Economiste | Edition N°:2734 Le 13/03/2008 | Partager

. Un accord entre la ville et l’Office en cours de finalisation. Mission : 37.000 points lumineux à gérer et entretenir. Amendis n’a pas souhaité renouveler son contrat L’Office national de l’électricité devrait prendre en charge la gestion de l’éclairage public à Tanger. L’accord est déjà ficelé et devrait être signé prochainement entre la mairie et l’Office. Depuis plusieurs semaines, les rendez-vous se multiplient entre les deux entités pour finaliser les termes du contrat avant qu’il ne soit soumis à l’approbation du conseil de la ville. Une formalité puisque la cause est entendue entre les deux parties. Il s’agit pour Tanger de retrouver et de maintenir le niveau actuel du réseau d’éclairage pour une ville en pleine croissance. «La taille et le développement actuel de la cité nous amènent à opter pour une gestion professionnelle de ce service», affirme la mairie.Rappelons que le conseil de la ville avait déjà essayé de se défaire de ce «boulet» en 2007, en lançant un appel d’offres dans ce sens. C’est Amendis qui a remporté le marché de gestion et d’entretien pour un montant annuel de 7 millions de DH. En janvier 2008, la société n’a pas voulu reconduire le contrat. Selon la mairie, ce serait le coût élevé de l’entretien qui l’aurait poussée à renoncer. En attendant les résultats de l’appel d’offres, la ville a dû assurer «l’intérim» en attendant de trouver un nouveau gestionnaire. Le réseau d’éclairage dispose de plus de 37.000 points lumineux répartis dans tout le périmètre urbain de la ville. Un réseau qui ne cesse d’augmenter avec le développement de la métropole tangéroise. Par ailleurs, la mairie a annoncé la mise en place d’un projet de réhabilitation du réseau d’éclairage public. Une enveloppe de 30 millions de DH est allouée au projet. Ainsi, des ampoules de basse consommation seront installées afin de réduire la facture d’électricité. Le projet inclurait également l’extension du réseau à différents quartiers périphériques privés d’éclairage. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc