×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tanger: Des jeunes formés au e-commerce

Par L'Economiste | Edition N°:2744 Le 28/03/2008 | Partager

. Les porteurs de projet innovants ciblés. Un programme mené avec la collaboration de la Belgique Conquérir le Web par la grande porte, tel est l’objectif de la seconde phase du projet «Ma web entreprise». Ainsi, un atelier de formation au e-commerce de cinq jours a été organisé au profit de jeunes porteurs de projets issus des régions de Tanger et de Rabat. Le programme, soutenu par la région de Wallonie-Bruxelles, est mené avec la collaboration conjointe de l’Agence de développement social (ADS) et l’Association de l’action universitaire de l’Ecole nationale de commerce et de gestion de Tanger. L’Agence wallonne pour l’exportation, l’Association-relais wallonne et la section locale du Centre des jeunes dirigeants (CJD) sont également parrains de l’opération. Le but poursuivi par le projet «Ma web entreprise» est de favoriser le développement d’entreprises sur le réseau Internet tout en permettant une ouverture sur l’international de jeunes issus du Maroc et de la Wallonie. Il vise notamment à développer une expérience-pilote auprès d’un échantillon de jeunes des deux pays et de leur assurer un coaching tout au long de la phase de création de leur e-entreprise. Le projet a démarré en 2006 par la mise en place des structures de gestion côtés marocain et wallon. Les formateurs ont été sélectionnés et formés lors d’un stage en 2007 au Maroc. La sélection des jeunes s’est faite via le Net, moyen idéal pour toucher les «accros» de la toile. Ce sont des jeunes entre 18 et 25 ans ayant une forte connaissance de l’outil informatique et avec de fortes motivations pour le travail sur les outils Web. La formation entamée a déjà permis à ces jeunes d’avoir une connaissance en droit, communication, marketing et d’autres matières dans le contexte du Web.Une fois les formations bouclées au cours du deuxième trimestre de l’année en cours, il est prévu de passer à la réalité du terrain à travers des actions de coaching. Il s’agira d’amener les stagiaires à l’emploi, soit à travers la création d’une entreprise sur le Web, soit à travers l’intégration d’une structure existante. Le projet, selon ses promoteurs, est attentif à toute possibilité de financement de la part d’instances locales ou nationales, ou même de l’Union européenne. L’idée est de pouvoir pérenniser les actions et d’élargir l’expérience à d’autres candidats.


La ville fête son saint patronTanger a démarré mercredi dernier, sept jours après la fête du Mouloud le moussem de son saint patron, Sidi Bouarraquia. C’est avec une procession de plusieurs confréries qui a parcouru la ville le long des boulevards Mohammed V et Pasteur pour apporter les offrandes au mausolée du saint, sis Avenue Hassan II. La fête devrait durer plusieurs jours avec un riche programme d’animation où le folklore et les arts locaux seront au premier plan. Immobilier : Promo à MadridDes responsables de la ville de Tanger se sont rendus à Madrid pour promouvoir les potentialités de la ville. Au menu, une rencontre avec les responsables du patronat espagnol au sein du siège de la CEOE (équivalent de la CGEM). Il s’agit pour la partie marocaine de capitaliser sur la forte présence espagnole dans le Nord en matière d’immobilier. De notre correspondant, Ali ABJIOU
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc