×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Suicide à la vodka

Par L'Economiste | Edition N°:2357 Le 08/09/2006 | Partager

Avec 143 millions d’habitants, la Russie pèse donc presque cinq fois plus que le Maroc. Mais il faut compter toute la Communauté des Etats indépendants (CEI), pour que le poids démographique du monde russe approche celui des Etats-Unis (respectivement 280 et 287 millions de personnes). Cependant, la Russie subit dans des proportions inouïes le phénomène de dépeuplement. D’ici à la fin du siècle, elle ne comptera que 110 millions d’habitants, à peine un poids moyen dans le monde. Un suicide démographique que l’on attribue tantôt à «l’âme slave», tantôt à l’excès de vodka ou encore à la globalisation après en avoir rendue responsable la soviétisation.Naturellement, quand on compte en termes de PIB, Moscou est loin derrière Washington: les Etats-Unis produisent un peu plus de 30% du PIB mondial; la Russie ne parvient pas à atteindre à 2%, même avec la hausse colossale du prix des hydrocarbures. Et l’on retrouve cela dans le PIB/habitant: 36.800 dollars chez les Américains, 2.400 dollars chez les Russes, soit douze fois moins. Les Russes sont donc plus proches du niveau de vie des Marocains… mais en mieux organisés et plus disciplinés dans leur style de vie. Pour 1.000 personnes, il y a 50 voitures au Maroc, 141 en Russie et 480 aux Etats-Unis. Quant à la proportion d’internautes, de téléphones portables, elle est plus grande au Maroc qu’en Russie. Vous avez bien lu: les Marocains sont devant les Russes. En revanche, ces derniers battent à plates coutures les Marocains dans le domaine de l’éducation: la Russie plafonne à hauteur de 99% d’alphabétisés, tandis que le Maroc traîne sa honte à 50%Les Russes entretiennent un million de soldats; les Américains, 1,5 millions, plus peut-être 200.000 «soldats privés». Les Chinois ont au moins 2 millions de militaires. Moscou consent des efforts financiers et techniques pour remonter son armée dans le haut du tableau mondial, car cela fait partie de sa stratégie de puissance. Mais la base économique étant différente, le résultat l’est également: 10 milliards de dollars pour l’armée russe, 360 milliards de dollars pour l’armée américaine, sans compter les charges des interventions extérieures (Irak, Afghanistan, Corée…) et les aides aux armées étrangères affiliées (Egypte, Israël…)La reconstruction de la puissance doit donc s’appuyer aussi sur d’autres piliers, soit, dans l’ordre croissant: le nucléaire, la qualité de son monde scientifique, le territoire et les hydrocarbures.N. S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc