×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Stokvis: De belles perspectives en 2008

Par L'Economiste | Edition N°:2741 Le 25/03/2008 | Partager

. Un résultat net de 30 millions de DH. Un chiffre d’affaires en progression de 20%. Les divisions BTP et agricole comme locomotiveStokvis Nord-Afrique, dont le conseil d’administration s’est tenu hier à Casablanca, a enregistré en 2007 des résultats supérieurs à ses prévisions. Son chiffre d’affaires est en hausse de 20% à 565 millions de DH contre 470 millions, une année auparavant. A noter que les divisions engins BTP et agricole ont représenté 87% du chiffre d’affaires du groupe en 2006, à plus de 400 millions de DH. Les détails de lecture montrent une forte augmentation de la gamme Utility (matériel inférieur à 30 tonnes) notamment avec les tractopelles (+166%) du fait que «les PME spécialisées dans le BTP s’intéressent de plus en plus au matériel neuf en termes de productivité», avance-t-on à la direction commerciale du groupe. Entre autres explications, les pouvoirs publics subventionnent, depuis 2006, le prix du tracteur neuf à hauteur de 40%, et pour le matériel d’accompagnement, de 35 à 60%. Ces deux divisions devraient représenter 77% du chiffre d’affaires en 2011 selon les perspectives de développement du groupe.En ce qui concerne le résultat d’exploitation, la croissance a été exceptionnelle à 350% pour un montant de 45 millions de DH contre 10 millions en 2006. Ce trend haussier semble se dessiner depuis le recentrage du groupe en 2003 sur des activités plus rentables. Déjà, en 2005, Stokvis enregistrait une forte progression de son résultat d’exploitation (+9,3 millions de DH) avec une évolution du chiffre d’affaires à plus de 305 millions de DH, soit une augmentation de 26,1%. Un résultat d’exploitation qui a connu «une stabilisation en raison de l’évolution parallèle des produits et charges d’exploitations du groupe», explique son directeur administratif et financier, Mohamed Alami Hamdouni. Il n’a varié en effet que de 1,8% à un peu plus de 9,4 millions de DH. Le résultat net du groupe connaît une forte évolution. Il est passé de plus de 20 millions de DH en 2006 à 30 millions l’année dernière, soit une progression de 50%. Selon des analystes, le marché a salué la bonne tenue des résultats du groupe. Hier le titre gagnait 5% à la Bourse de Casablanca, après une dégradation de sa valeur ces dernières semaines. Depuis son introduction en Bourse en décembre 2007 par augmentation du capital, l’orientation stratégique adoptée par Stokvis Nord-Afrique est déclinée en quatre grands axes: organisation, croissance externe, marketing et formation. «Une stratégie consolidée avec la diversification du groupe grâce au concours de partenaires étrangers», souligne Chakib Ben El Khadir. D’ailleurs, pour l’administrateur directeur général de Stokvis, «le contexte macroéconomique favorable aux métiers du groupe permet de tabler sur de belles perspectives». A l’en croire, le chiffre d’affaires gagnerait 10 points à la fin de cet exercice à +30% et le résultat net à +50%. Les 4 filiales, nouvellement créées (cf. www.leconomiste.com), devraient peser lourd dans la balance. Bachir THIAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc